« Juste Prix », un arrêté fixe les prix des aliments sur les marchés

0
884

La phase pilote du concept  Juste prix lancé par la chambre de commerce, des mines, d’agriculture et d’artisanat (CCIAMA) le 02 mai dernier a pris fin ce matin à l’hôtel Radisson Blu de N’Djamena avec la signature de l’arrêté ministériel fixant les prix des différentes denrées alimentaire de première nécessité.

C’est un arrêté proposé par la chambre de commerce en accord avec les opérateurs économiques labélisés. L’arrêté signé par le ministre des mines, du développement industriel, commercial et de la promotion du secteur privé, Ahmat Mahamat Bachir ne concerne que les denrées de premières nécessités sur les marchés de N’Djamena.

Arrêté fixant les prix des denrées de première nécessité sur les marchés

Cet arrêté est inscrit dans la logique de la chambre de commerce de réduire les prix des aliments afin de permettre aux consommateurs de payer à leur bourse.

Arrêté fixant les prix des denrées de première nécessité sur les marchés

L’opération « Juste Prix » ne sera pas seulement pour N’Djamena mais sera étendu sur l’ensemble de territoire national indique afin donner à toute la population tchadienne de bénéficier de réduction sur les prix des aliments. « L’un de nos objectifs, spécifié dans nos termes de référence, est la pérennisation de la baisse des prix sur les marchés tchadiens. A ce titre, j’en appel aux plus hautes autorités pour prolonger notre phase pilote d’au moins trois mois et de l’étendre sur l’ensemble du territoire tchadien », indique le promoteur du concept par ailleurs président de la chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture, des mines et de l’artisanat, M. Amir Adoudou Artine.   

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici