Fait divers : Ils l’ont déterré deux ans après

0
704

Depuis quelques jours, au cimetière de Toukra dans le 9ème  arrondissement de N’Djamena, un tombeau vide attire plus l’attention  de ceux qui viennent pour enterrer leurs morts.

Un caveau défoncé, au dedans, le cercueil cassé en plusieurs morceaux, le corps retiré. Un fait qui attire plus l’attention de tous les usagers du cimetière de Toukra depuis bientôt deux semaines.

Plusieurs versions de faits sont entendues. « Ils l’ont déterré après deux ans. C’est parce que son mari aurait dit qu’il faut l’enterrer à côté de lui au village après sa mort », nous dit un témoin. « Non, ce n’est pas ça, le corps est volé la nuit », retorde un autre. Un autre de dire encore, « après qu’on l’a enterré ici, sa famille subit chaque jour des fouets toutes les nuits. Ce n’est pas l’endroit idéal pour elle. Elle aurait dit à ces enfants, de l’enterrer dans son village natal à Fianga. C’est pourquoi les sages ont conseillé le transfert du corps au village ».

Un autre se dit très proche de la famille, « C’est sous la demande de la famille que la voirie de N’Djamena est venue déterrer le corps pour les remettre ». Il poursuit pour dire que « le mari de la défunte, aurait dit s’il est mort à N’Djamena qu’on l’enterre à côté de sa femme ici, mais s’il est mort au village, que le corps de sa femme soit transféré au village à côté de sa tombe. C’est pourquoi ces enfants ont demandé à la voirie de leur déterrer le corps », renseigne-t-il.

La même source nous dit, pour que la voirie vienne déterrer le corps, il a fallu que la famille débourse un million de FCFA.

Il faut dire que depuis deux semaines, ce caveau vide est le seul sujet de partage et de discussion entre les fossoyeurs et tous les visiteurs du cimetière de Toukra.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici