Élection RDC : la Situation de la RDC ressemble à celui de la Côte d’Ivoire de 2010-2011

0
412

D’abord en République Démocratique du Congo la Commission Electorale Nationale Indépendance (CENI) a confirmée le 10 janvier 2019 les résultats donnant la victoire de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018 à Félix Tshisekedi le fils d’Étienne Tshisekedi, opposant aux régimes de Mobutu puis au temps de Kabila. Alors que Martin Fayulu arrivé en deuxième position conteste la victoire de Félix Tshisekedi.

Après avoir reporté à plusieurs reprises depuis 2016, cette élection devrait donner un successeur à Joseph Kabila qui s’occupe du poste de président de la République Démocratique du Congo depuis 2001.

Au moment ou certains Congolais attendent la conclusion du Cour Constitutionnelle, l’Union Africaine demande à la Cour Constitutionnelle de suspendre les résultats définitifs donnant la victoire à Félix Tshisekedi.

La question est, l’Union Africaine va-t-elle demander un recomptage des voix ? Ou procéder à l’annulation de l’élection ?

La situation de 2010 en Côte d’Ivoire

L’élection s’est déroulée le 31 octobre au 28 novembre 2010. Le premier tour sort Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara vainqueurs. À l’issue du second tour, Alassane Ouattara est proclamé le 2 décembre 2010, le 4e président de la République de Côte d’Ivoire avec 54,10 %. Mais le Conseil constitutionnel invalide les résultats dans les régions du nord et annonce la réélection de Laurent Gbagbo avec 51,45 %. Ils prêtèrent tous les deux serment le 4 décembre 2010.

Alassane Ouattara avait le soutien de la communauté internationale, Laurent Gbagbo celui du conseil constitutionnel. Mais celui-ci refusa de quitter son poste. Puis il a demandé le recomptage des bulletins par l’Union Africaine mais celle-ci a refusé et cela a entraîné une crise politique pendant plusieurs mois, avec une guerre civile. Le 11 avril 2011Laurent Gbagbo est arrêté par les forces de son rival. Il fut proclamé président le 6 mai 2011 par le conseil constitutionnel.

Aujourd’hui on voit que l’Union Africaine rejette la victoire de Félix Tshisekedi proclamé par la CENI et la Cour Constitutionnelle. Qui va accepté de céder le pouvoir à l’autre du moment ou chacun se proclame président de la république? Un proverbe africain dit « Si la barbe de ton voisin brûle, mouille la tienne ».

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici