EDUCATION : 1,5 milliard de Francs CFA pour le recrutement des enseignants scientifiques

0
816

Après tant de déperdition dans les filières scientifiques au Tchad, le gouvernement veut prendre le taureau par les cornes. Depuis quelques décennies le taux d’admission au baccalauréat inquiète plus d’un titre les tchadiens sur l’avenir des filières scientifiques. C’est ainsi que l’initiative de créer des lycées scientifiques pilote a vu le jour en 2017.

Pour aller plus au besoin, le gouvernement a élargi la création des lycées scientifiques sur tout l’étendu du territoire. Désormais le nombre passe de 4 à 20 lycées scientifiques. Cette stratégie du gouvernement vise à faire face à la baisse du nombre de candidats dans les filières scientifiques et techniques au sein du cursus éducatif tchadien.

Pour l’année 2019, une enveloppe dont le montant s’élève à 1,5 milliard de Francs CFA est dédiée exclusivement au recrutement d’enseignants scientifiques par contractualisation est inclue dans le projet de loi des finances 2019.

En outre, face aux résultats des différentes évaluations qui mettent en évidence la dégradation de la qualité de l’enseignement au Tchad, des « mesures idoines » seront mises en application au cours de l’année 2019. Elles sont basées sur les recommandations du rapport d’enquête parlementaire sur le système éducatif tchadien qui met en évidence une baisse de la qualité de l’enseignement et ce malgré les dépenses importantes consenties dans ce secteur et des dispositions de la loi portant orientation du système éducatif tchadien.

Le budget en hausse

Pour l’exercice 2019, le budget total consacré au ministère de l’éducation augmentera de 6% en raison de l’accroissement des dépenses de biens et services pour l’achat des fournitures et manuels scolaires (153%) et des dépenses d’investissement (54%). La hausse des dépenses d’investissement s’explique par l’accroissement des crédits alloués aux investissements sur ressources intérieures (198%) pour la finalisation des marchés de travaux publics en cours d’exécution.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici