Droits de l’homme : Des gendarmes tirent à balles réelles sur un groupe de femmes à Abéché

0
402

Dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction ce samedi 23 février 2019, la Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme(CTDDH) informe l’opinion nationale et internationale que dans la journée du 23 Février 2019, des gendarmes et des policiers à leur tête le COMLEGION récidiviste Hamit Batite ont tiré à balles réelles sur un groupe de femmes à Abéché chef lieu de la province du OUADDAI blessant aux jambes dix d’entre elles . Ces femmes étaient des étudiantes de l’établissement « DARASSALAM », complexe scolaire fondé par le Cheikh Tahir Abdelghani en 1996 et dont la direction lui avait illégalement été retirée l’année passée sur l’instruction expresse du Président Deby, indique le document.

Le communiqué ajoute que, lors du dernier passage de celui-ci dans la province, Idriss Deby a ordonné la nomination à la tête de ce complexe d’une autre personne alors que la justice par jugement Administratif / Rep n°001/2018 avait annulé la première décision prise par le sultan du DAR OUDDAI sur instruction expresse d’IDRISS DEBY.

« Ces femmes indignées par le non-respect de la décision de la justice avaient protesté contre cet acte irrégulier inspiré par le président et qui nomme une autre personne en lieu et place du Cheik Abdalghani », harangue-t-il.

La CTDDH exige le rétablissement sans délai du Cheikh dans ses fonctions conformément au jugement du Tribunal de Première Instance d’Abèché. Et exige par ailleurs la libération des onze personnes arbitrairement appréhendées suite à ces évènements avant d’exiger la remise immédiate du téléphone portable, de la carte de la CTDDH, de la carte d’étudiant et d’une somme d’argent de son point focal, M.  Youssouf Baha séquestré durement par des agents de l’ANS sur les lieux des évènements.

La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme CTDDH) exige également l’arrestation immédiate des auteurs de ces actes ignobles et leur traduction devant les tribunaux locaux.

Le document porte la signature du Secrétaire Général de la CTDDH, M. Mahamat Nour Ibédou.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici