Démonstration de la télémédecine au Tchad

0
277

Cette séance de démonstration de la télémédecine a eu lieu le 11 juin dernier à l’hôpital de la Mère et de l’Enfant de N’Djamena en présence du ministre des postes et de nouvelles technologies de l’information et de la communication et du ministre de la santé publique.

Ce service de télémédecine va permettre aux acteurs médicaux de collaborer avec leurs confrères d’une région à une autre, à distance, en temps réel ou en différé, de faire une consultation.

Deux hôpitaux, celui de Mongo et Abéché qui ont été choisi pour le lancement. A l’issue de ce lancement, les médecins traitant ont échangé en direct de la salle de bloc opératoire avec les deux ministres.

Pour le ministre de la santé publique, Aziz Mahamat Saleh, cette innovation permettra aux médecins d’être en direct avec les autres afin de diagnostiquer les patients malgré la distance. « A travers un suivi, il faut qu’on mette un comité conjoint qui puisse voir s’il y a des difficultés techniques éventuelles à avoir dans le cadre de ce fonctionnement, et aussi, s’assurer qu’à travers un certain nombre de reporting que réellement il y a la plus-value c’est-à-dire tel diagnostic a permis d’être sauvé. Que tel spécialiste n’étant pas sur place là-bas, à travers les images, le diagnostic, ce que la personne récente comme maux et qu’on n’a décidé soit de le référer soit sur place quelqu’un peut l’opérer ».

Selon le ministre, l’objectif est de rapprocher les populations, toutes les personnes qui ont la connaissance spécifique c’est-à-dire les médecins spécialistes qui sont très peu dans les provinces. « J’incite réellement l’hôpital de la Mère et de l’Enfant à ouvrir à tous les hôpitaux de N’Djamena, publics comme privés de pouvoir venir échanger dans le cadre des actions qui peuvent se faire, surtout les hôpitaux qui sont dans la ligne du fibre optique », a-t-il souligné.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici