Crise cardiaque : Conseil d’un cardiologue

0
793

La crise cardiaque est une des causes de la mortalité dans le monde. Plusieurs personnes qui souffrent de cette maladie ne sont pas souvent informées sur comment se prendre de cette situation. Cependant, les cardiologues conseillent ceci :

  1. Disons qu’il est 19h25 et vous rentrez chez vous (seul bien sûr) après une journée exceptionnellement difficile au travail.
  2. Vous êtes vraiment fatigué, bouleversé et frustré.

3 Tout à coup, vous commencez à éprouver une douleur dans la poitrine qui commence à s’irradier dans votre bras et votre mâchoire vers le haut et dans le coeur . Vous êtes à seulement  cinq kilomètres de l’hôpital le plus proche de votre maison.

  1. Malheureusement, vous ne savez pas si vous serez en mesure d’aller aussi loin.
  2. Vous avez reçu une formation en RCR, mais la personne qui a enseigné le cours ne vous dit pas comment l’exécuter sur vous même.
  3. Comment survivre à une crise cardiaque quand vous êtes SEULS? la personne dont le cœur bat mal car beaucoup de gens sont seuls quand ils souffrent d’une crise cardiaque sans aide, et qui commence à se sentir faible, a seulement environ 10 secondes avant de perdre conscience.
  4. Cependant, ces victimes peuvent s’aider eux mêmes en toussant à plusieurs reprises et très vigoureusement. Une respiration profonde à prendre avant chaque toux et la toux doit être profonde et prolongée, comme lors de la production des crachats dans le fond de la poitrine. Une respiration et une toux doivent être répétées toutes les deux secondes et tenir jusqu’à l’arrivée, ou jusqu’à ce que le cœur se remette à battre de nouveau normalement.
  5. respirations profondes pour obtenir l’oxygène dans les poumons et les mouvements de toux relance le cœur et garde le sang en circulation. La pression sur le cœur contribue également à rétablir le rythme cardiaque normal. De cette façon, les victimes d’une crise cardiaque peuvent se rendre à l’hôpital.

S’informer sur toute sorte de maladie et surtout comment se sauver et sauver d’autres personnes pourrait réduire de nombreux risques liés aux aux de mortalité dans le monde.

Kaldor/Wathsapp.  

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici