Cote d’ivoire : les « chinois » ont déterré le corps de DJ ARAFAT

0
4104

Abidjan a passé la nuit blanche pour rendre un dernier et ultime hommage à son idole, le roi du coupé décalé. Toute la nuit, artiste phares du continent, officiels, footballeurs internationaux ont monté tour à tour sur le podium pour exprimer leurs émotions, saluer la mémoire de Houon Ange Didier ou encore lui décerner des prix à titre posthume.

Malgré les hommages dignes d’un président aux allures marathon cette nuit, les fans de Dj Arafat ont profané sa tombe après le départ du cimetière de Williams ville, des invités. Les larmes de joie, d’émotions et de tristes versées en début de la soirée d’hier jusqu’à ce matin au stade Houphouët Boigny ont fait place à l’indignation. La « Chine » toujours pas convaincue de la mort de l’icône du coupé décalé  à saccager la tombe du « DAISHIKAN »  pour chercher les preuves irréversible de sa mort.

 Commandant Zabra , Le Yorobo, le Thémistocle, L’homme aux multiples surnoms s’en est allé, ces œuvres restent.

NADJINDO Alex/Jouraliste Stagiare

Laisser un commentaire