CHRISTINE MALECKA, CONSULTANTE DE L’AMSEP EST PLUS QUE JAMAIS HONORÉE DES AFRICAINS

0
1125

Honorée au début et à la fin de cet atelier international de l’association mondiale des services d’emplois publics qui s’est tenue à N’Djamena au Tchad du 11 au 13 décembre 2018, par le Vice-président de l’AMSEP région Afrique, M. Ibrahim AG Nock, le directeur général de l’ONAPE, M. Fayçal Hissein Hassan et le ministre de la promotion des jeunes, des sports et de l’emploi du Tchad, la consultante de l’Association Mondiale de Services d’Emplois Publics AMSEP Mme CHRISTINE MALECKA laisse entendre sa fierté et attire l’attention des pays africains dans le développement dudit continent dans cette interview.

Tachad : Comment vous sentez-vous après être honorée successivement par l’AMSEP région Afrique et le gouvernement du Tchad ?  

Christine. M : C’est un grand honneur d’avoir reçu ces cadeaux et les certificats de reconnaissances. Je ne m’y attendais pas. Je ne faisais que mon travail, mais c’est toujours un plaisir. C’est vrai je crois beaucoup à l’association mondiale de services d’emploi que j’ai parcourue depuis tellement d’années en Afrique. En terre africaine, un ministre, un directeur général m’honorent, ça me fait extrêmement plaisir.

Tachad : Que doivent faire les pays africains, membres de l’AMSEP pour leur développement réel ?  

Christine. M : Je pense que les pays membres de l’AMSEP ont intérêt à encore plus communiquer. Il existe énormément des bonnes pratiques, des bonnes choses dans les pays. Et les pays n’ont pas besoins de tout redémarrer à zéro. Il faut discuter et échanger, c’est le but de l’association, c’est une plateforme de reconnaissance, plateforme d’échange et des bonnes pratiques. Pour que ces terres africaines arrivent enfin, à se sortir de misère et du chômage des jeunes, je crois que, c’est possible si toutes les énergies convergent.

Facebook Comments

Laisser un commentaire