Cameroun : 25 000 fonctionnaires et agents de l’Etat en sursis

0
743

Quelque 25 049 fonctionnaires et agents de l’Etat pourraient voir leurs rémunérations suspendues avant d’être rayés des effectifs de la fonction publique, a informé lundi le ministère des Finances dans le cadre de l’opération de Comptage physique du personnel de l’Etat (COPPE) 2018.

En attendant d’y voir plus clair, le ministre des Finances Louis Paul Motazé a indiqué que la phase de pré-contentieux du Comptage physique du personnel de l’Etat est prévue du 26 octobre 2018 au 4 janvier 2019.

« Cette importante étape du COPPE 2018, vise à clarifier la situation des agents publics non recensés, ainsi que ceux dont le recensement a été invalidé à l’issue de l’exploitation des différentes données collectées », précise notre source dans un communiqué.

A ce titre, « le paiement des salaires des mois d’octobre, de novembre et de décembre 2018 desdits agents, se fera exclusivement par « bon de caisse » dans toutes les perceptions de la ville de Yaoundé contre présentation d’un quitus», a-t-il indiqué.

Afin de faciliter l’obtention du quitus, plusieurs postes de contrôle et d’orientation seront installés au sein du ministère des Finances.

L’opération lancée en avril dernier concerne au total 310.786 agents déclarés, et dont les 25049 personnels pourraient se retrouver rayés du fichier solde de l’État au terme du recensement qui s’est achevé en juillet 2018 pour une économie potentielle de l’ordre de 100 milliards francs CFA par an.

MBOG/te/APA

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici