Boite à suggestion : Quel avenir à l’heure du numérique ?

0
63

La boite à suggestion est l’intermédiaire discret entre deux ou groupes de personnes qui cherche à communiquer. Quel avenir pour la boite à suggestion dans un monde numérique ou la lettre commence à disparaître ?

Tout d’abord la boite à suggestion est un outil de communication par excellence dans une entreprise ou institution. Cet espace est dédié à écouter, au recueil et à la prise en compte des doléances de clients ou des employés. Toute proposition ou suggestion sera la bienvenue. Pour collecter les suggestions, idées, plaintes et requêtes.

Le principe de la suggestion inscrite sur une feuille de papier que l’on glisse dans une boite et qui sera lue et éventuellement déployée par la suite. La suggestion peut être positive ou négative sous l’anonymat et sans signature.

Au moment où le numérique commence à dominer le monde, dans certaines entreprises, pour minimiser les papiers, ils utilisent la boite virtuelle et cela permet de recueillir les doléances des clients et prendre en compte leur préoccupations : c’est le cas de Tigo. Dans cette entreprise, il y a un service « Call Centre » qui recueil des doléances de tous les clients abonnés en composant le numéro 4040. Par jour on estime à environ 50 appels. Il y a de fois, certains clients appels uniquement pour savoir l’heure.

Selon Malloumi Moustapha Abakar, chargé de Relation Publique et de la Communication chez Millicom Tchad (Tigo), le Cadre permanant de dialogue qui regroupe les trois (3) principales associations de consommateurs (Association pour la défense des Droits des Consommateurs, Dynamique Citoyenne pour la Protection des Droits du Consommateur et Union des Consommateurs du Tchad), qui se réunissent chaque trois mois pour s’imprégner de la réalité qui existe entre les clients et l’entreprise dans ce service Call Center.

Par contre dans les institutions étatiques, la majorité des ministères n’ont pas la boite à suggestion, pourtant la boite à suggestion permet aux agents de s’exprimer sous anonymat leur propos. Pour Seryabe Colette, attachée de presse et des relations publiques du ministère des postes et des NTIC explique la boite à suggestion permet à chacun de se prononcer sur ce qui va bien et ce qui ne va pas dans une institution. Sans la boite à suggestion, il est difficile de connaître les problèmes internes ou externes. Suggérer ne veut pas dire critiquer mais apprécier aussi. La Boite à dialogue égale à la communication interne d’une institution ou entreprise « sans la communication on ne peut pas connaître notre défaut. Il y a des employés qui ne peuvent pas venir directement parler au Chef, Ministre ou Directeur mais via la boite à suggestion, ils expriment leur appréciation (bon ou mauvais) cela permettra l’avancer de notre institution», explique-t-elle.

Ensuite il y a une autre boite à suggestion qui rapporte de l’argent dans les affaires : c’est la boite à idée, qu’on retrouve rare en Afrique.

135 millions d’euros par an c’est ce qu’économise Renault grâce à sa boite à idée. C’est aussi grâce aux idées que les salaires ont soufflées à leurs ménages. Une pratique si simple qui rapport tant, c’est rare.

La boite à idée est un système organisé par lequel un salarié d’une entreprise peut, à tout moment, formuler par écrit une idée susceptible d’intéresser sa hiérarchie. Si l’idée est retenue et que son application s’avère particulièrement intéressante, il aura droit une contrepartie selon des règles bien définie. Généralement, elle se présente sous la forme d’une boite munie d’une fente, dans lequel l’employé (e) peut, à tout moment, glisser un papier sur lequel il aura préalablement écrit son idée. Les boites à idées sont associées à l’innovation participative.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici