Binder : L’eau, une denrée rare

0
529

Ailleurs, les gens cherchent de l’or, métal précieux en creusant le sol mais, certains habitants au Tchad creusent uniquement pour chercher de l’eau pour la survie. C’est le cas des habitants de Binder.

Binder est une localité située à l’ouest du Tchad, chef-lieu du département de Mayo-Binder. Cette localité est située sur les rives du Mayo-Binder au sud de la frontière camerounaise et au nord-est de la localité de Léré à 55km.

Sur le wadi du Mayo-Binder, les jeunes creusent environ 4 à 6m de profondeur pour trouver de l’eau. La technique est de creuser en surface de 6 mètre carré puis 3 à 4m en profondeur et ensuite 50 cm pour trouver de l’eau. Pour que le trou ne soit fermé, on utilise la moitié de jarre pour la protection.

Dans ce département de Binder, il y a deux châteaux d’eau mais d’après les témoins, il y a un problème de gestion, surtout en carburant (gasoil) pour le fonctionnement du groupe électrogène. « L’eau de robinet vient souvent vers 18h, tantôt dans la matinée. Généralement, une semaine ou plus où on reste sans eau. Si l’eau ne vient pas, on se contente de l’eau que les jeunes creusent sur le wadi du Mayo-Binder », a expliqué un habitant de la localité.

C’est depuis le 4 septembre 2012 que la localité est érigée  en siège du département du Mayo-Binder. La culture intensive de l’oignon est pratiquée sur les rives du Mayo-Binder.

Ousmane Diarra, de retour de Binder

 

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici