Batha-Ouest : La jeunesse se mobilise pour la promotion de l’emploi et lutter contre la migration clandestine

0
119

Le préfet du département de Batha-Ouest, madame Fatimé Boukar Kossey est à pieds d’oeuvre pour donner à la jeunesse du Batah l’occasion d’entreprendre et lutter contre la migration clandestine. c’est au cours d’une journée de mobilisation pour la paix et la promotion de l’emploi initiée par le Cadre de concertation des jeunes pour la paix et la promotion de l’emploi mardi 09 juillet.

Cette journée de mobilisation pour la paix et la promotion de l’emploi initiée par les différentes associations et groupements des jeunes du département de Batha-Ouest vise à mobilier et sensibiliser les jeunes de ce terroir à la valorisation de la paix, la cohabitation pacifique, à l’unité nationale, lutter contre le chômage, l’exode rurale et la migration clandestines des jeunes du Batha vers la Libye.

Le président du cadre de concertation des jeunes pour la paix et la promotion de l’emploi, monsieur Ahmat Haroune Aguid, a saisi l’occasion pour exhorter les autres jeunes à réfléchir sur les possibilités d’emploi en étant sur leur territoire. « Chers jeunes, les possibilités d’emploi et d’auto-emploi sont nombreuses. Il suffit de réfléchir et voir les potentialités qui nous entourent et les opportunités qui s’offrent à nous. Donc, il ne sert à rien de se faire des illusions et de s’aventurier vers la Libye avec la situation actuel qui se prévoie dans ce pays. C’est pourquoi, chacun de nous est interpelé pour relever ce défi », a-t-il lancé Ahmat Haroune Aguide président du cadre de concertation des jeunes.

En appelant les jeunes de Batha à s’unir et concevoir des projets, Ahmat Haroune demande l’implication du Chef de l’Etat Idriss Deby Itno et la première dame Hinda Deby Itno pour l’ouverture des antennes de l’office national pour la promotion de l’emploi (ONAPE) et le Fonds national d’appui à la jeunesse et aux sports (FONAJES) afin d’accompagner la jeunesse du Batha dans l’entrepreneuriat.

Encouragent les jeunes de sa circonscription, madame le préfet du département de Batha-Ouest, Fatimé Boukar Kossey a indiqué qu’il faut transmettre aux jeunes le sens élevé du leadership et les encourager à attacher du prix plus particulièrement à la promotion de l’emploi pour un développement durable. « On est mieux que chez soi. C’est pourquoi, j’exhorte tout le monde à une prise de conscience collective » avant de dire que « tous ceux qui s’adonnent à cette pratique (migration clandine) sans issue d’intégrer le cadre dynamique pour un Batha prospère ».

Fatimé Boukar Kossey, préfet du Batha a rassuré les jeunes que leurs doléances via ce projet seront articulées de la manière la plus limpide pour permettre à qui de droit à donner l’écho favorable à la jeunesse du Batha.

A l’issue cette journée, les jeunes ont signé une pétition pour réclamer l’implantation des institutions  telles qu’ONAPE, FONAP et ONAJES dans le Batha.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici