Batha-Ouest : Éleveurs/Agriculteurs : « La guerre ne résout pas les conflits…»

0
204

Après les femmes du département de Batha-Ouest, les éleveurs et agriculteurs emboîtent les pas de leurs sœurs et épouses à promouvoir la paix, la cohabitation pacifique et le bon vivre ensemble.

Longtemps considérés comme des amis, les bonnes relations entre ces deux catégories de population ont cédé la place aux conflits en ces dernières décennies. Tantôt les conflits autour du point d’eaux, tantôt sur les couloirs de transhumance soit la dévastation des champs par les troupeaux des éleveurs. Les éleveurs et agriculteurs du département de Batha-Ouest veulent enterrer leur hache de guerre et promouvoir la cohabitation pacifique pour permettre aux filles et fils du terroir de parler de développement.

En assurant la médiation entre ces deux communautés liées par l’histoire et condamnées à vivre ensemble, les autorités du Batha-Ouest ont affirmé que la cohabitation pacifique entre agriculteurs et éleveurs est possible.  « Si les uns ne peuvent pas vivre sans les autres et vice-versa, nous avons eu l’insigne honneur de jouer à la médiation dans le Batha entre ces deux communautés », a indiqué le Préfet Fatimé Boukar Kossey.

Devant les autorités administratives, les agriculteurs et les éleveurs se sont échangés symboliquement leurs produits pour enterrer la hache de guerre entre-eux, car ils sont condamnés à vivre ensemble. « Au-delà de nos intérêts personnels et l’effet du satan, nous avons une chose première commune, une, unique et indivisible, le TCHAD.  Nous devrions la préserver jalousement, car c’est un don de Dieu », ont-ils rassuré. « La guerre ne résout pas les conflits, sinon ça aurait résolu le conflit israélo- arabe depuis la nuit du temps. Le dialogue reste le moyen privilégié.  Vivement que la paix règne au Tchad », ont-ils résolu.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici