Affaire désignation au CESC : La CONAT ne fléchie pas

0
250

La Coordination Nationale des Artistes Tchadiens (CONAT) a organisé une conférence de presse relative à la représentation des artistes au Conseil Economique, Social et Culturel (CESC), ce jeudi 23 mai 2019 à la maison des médias du Tchad.

« En date du 20 mars 2019, la CONAT avait porté à la connaissance de l’opinion nationale, les manœuvres du ministère du développement touristique, de la culture et de l’artisanat tendant à compliquer la désignation de Moussa Zakaria Ibet et Samafou Diguilou comme seuls représentants des artistes au CESC», a déclaré le coordinateur général du CONAT, Masngar Jonas Massengo dès l’entame de la conférence.

Le 16 mai 2019, le SGG a réunis les artistes des différentes corporations dans l’enceinte de son ministère pour leur demander encore de désigner leurs deux représentants au CESC, en annulation des élections du 13 mars 2019. La cause est que les élections du 13 mars 2019 organisées à l’espace Talino Manu n’ont pas été sanctionnées par un procès-verbal d’un huissier de justice.

La CONAT a fait comprendre au SGG les démarches ayant abouti à la désignation de deux artistes devant les responsables du ministère de la culture assisté d’un huissier de justice qui avait dressé le procès-verbal. Mais jusqu’à ce jour on ignore les raisons de la confiscation de ce procès-verbal par le ministère ?, s’interrogent les membres de la CONAT.

La CONAT ose croire que le gouvernement ne peut vouloir une chose et son contraire en même temps. Le ministère du développement touristique, de la culture et de l’artisanat fera mieux de restaurer la liste des représentants des artistes au CESC constatée par procès-verbal du huissier de justice en date 13 mars 2019 et de le transmettre au SGG pour toute fin utile afin d’éviter des crises inutiles au sein de la classe artistique.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici