A DEUX JOURS DE LA REMISE DE SA DOT, ELLE SE FAIT SURPRENDRE AU SORTIR D’UNE AUBERGE

0
569

Maitre Joe et Evé, deux jeunes fiancés habitants le même quartier et très reconnus du grand public du moins qu’ils sont inséparables du matin jusqu’à la nuit. Leurs fiançailles a durée presque six ans. A l’issue de laquelle, Joe a décidé d’épouser la dame Evé. Le plutôt serait le mieux. Très vite, les deux familles seront mises au courant. Une entente va naitre. Les préparatifs vont commencer avec des réunions à différents niveaux. La date de cette fameuse remise de dot sera arrêtée.

Généralement, les cérémonies de dot se passent un samedi à N’Djamena. Alors, à deux jours de la cérémonie c’est-à-dire un jeudi matin, Joe quitte la maison très tôt pour se rendre chez son oncle. Objectif : mettre les points sur les I c’est-à-dire, les derniers détails et consignes à tenir le jour J. Après une quarantaine de minutes avec son oncle, Joe prend sa moto pour regagner le domicile familial. A sa sortie sur la grande voie qui longe la concession de son oncle, il tombe nez à nez avec Evé et un autre monsieur qui sortent d’une auberge à 6h du matin. Très rapidement, il accélère la moto et freine juste devant les deux tourtereaux. « Evé ! D’où sors-tu comme ça ? », lance Maitre Joe à sa future conjointe.

Pendant plus d’une dizaine de minutes, la réponse tarde à sortir de la bouche de Evé. « Evé, dis-moi que tu viens de sortir de cette auberge avec ce monsieur ? », répète encore ce dernier. « Réponds-moi bon sang ! », ajoute-t-il. Après un instant de gêne, oscillant entre la peur de gâter son mariage, dame Evé éclate une pleure ahurissant et se jette sur les pieds de Joe. Remplit d’étonnement et de colère, d’un geste plus qu’inhabituel, Joe repousse Evé d’un violant coup de savate puis démarre sa moto en trombe et quitte malheureusement les lieux. Il vient de vivre le plus mauvais jour de sa vie.

Arrivée à la maison, il convoque une réunion d’urgence. Des appels téléphoniques par-ci, par-là et le soir, toutes les deux belles-familles vont se réunir pour statuer sur le sort de Evé. Joe va donc demander à sa belle-famille de dire la vérité sinon, il va renoncer à épouser leur fille. Quelques sages de la belle-famille vont donc se retirer de la réunion pour se concerter avec leur fille. Evé finira par avouer sa mésaventure à l’auberge avec toute une pluie de larmes aux yeux. Joe va donc refuser catégoriquement d’épouser cette « fameuse femme infidèle » et la dot sera annulée. « Il y a 99 jours pour le voleur mais un seul jour pour le propriétaire », n’a-t-on pas dit ? Heureusement pour Maitre Joe ! Sinon, la femme est prête à tout et pour tous en même temps.

DJIMNAYEL NGARLENAN

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici