WALIA EXPOSE AUX EAUX SOUTERRAINES « EAUX DU SEL »

0
471

Chaque année à partir du mois d’octobre à décembre les eaux souterraines souvent appelées « l’eau du sel » font leur apparition dans le 9e arrondissement de la ville N’Djamena. Étant très bas, certaines habitations dudit arrondissement sont prises en otage par ces eaux malgré les barrages construits par le gouvernement et la population autour de leur maison. Les populations  résidant aux alentours de ces eaux ne sont  non plus à l’abri des moustiques et plus encore du paludisme. Parallèlement à cela, les digues jouent sans détour leur rôle de rétention afin d’empêcher les inondations certes, chercher comment utiliser ce cadeau qu’offre la nature dans ce laps de temps de trois mois serait plus meilleur. Car, il y a dans ces eaux de poissons qui servent déjà de nourriture aux autochtones. Cette zone serait un espace vert et de l’agriculture par excellence pour la période de soudure ou bien plus. En attendant, la distribution des moustiquaires dans cette circonscription semble être très nécessaire.    

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici