UNDR s’insurge contre la non-délivrance des pièces d’identité

0
548

L’Union National pour le Développement et le Renouveau (UNDR) par un communiqué de presse attire l’attention des Tchadiens que depuis quelques mois, pour des raisons non expliquées, les services de l’immigration ne délivrent plus de passeport aux citoyens qui le sollicitent. Le communiqué de poursuivre que tous les jeunes qui doivent aller étudier à l’extérieur du pays sont bloqués et il en est de même pour les malades qui doivent être évacués.

L’UNDR trouve que pour des raisons également inconnues, les transferts de fonds à l’extérieur du pays sont suspendus, alors que beaucoup de familles ont envoyé en étude leurs enfants à leurs frais et doivent leur envoyer de l’argent pour survivre. Le communiqué d’ajouter que pendant ce temps, les enfants d’une catégorie de Tchadiens ont des passeports diplomatiques pour voyager.

L’autre scandale, selon les propres termes du communiqué est celui de la carte nationale d’identité. Pour l’UNDR, la police est descendue en provinces il y a quelques années pour prendre les photos et les empreintes des postulants contre une somme de 10 000 F CFA et qu’à ce jour, ce sont des milliers de Tchadiens qui attendent sans espoir leur pièce d’identité. Certains se sont même déplacés à N’Djamena, mais n’ont pas été servis.

Pour l’UNDR, cette question de délivrance des documents officiels est récurrente et donne l’impression qu’il y a une véritable mafia organisée pour enrichir illégalement certains agents de ce service. Il interpelle le gouvernement pour qu’il fasse tout pour permettre aux services de délivrance des passeports et des cartes nationales d’identité de reprendre service dans les meilleurs délais, afin de débloquer la situation des étudiants dont certains courent le risque de voir leur inscription être annulée.

Communiqué signé par le secrétaire national à la communication et aux nouvelles technologies, Laring Baou.

Facebook Comments

Laisser un commentaire