Tchad : un ultimatum de 72 h au gouvernement pour répondre aux exigences de la jeunesse du Mont Illi

0
887

Les jeunes ressortissants du Mont Illi ont exprimé dimanche 28 mars, leur indignation suite à l’assassinat de Wantamo et Solbel. Ils donnent un ultimatum de trois jours au gouvernement de s’investir dans cette affaire dans le cas échéant, des grandes actions d’envergures seront engagées.

Pour rappel, 23 mars dernier, deux enseignants ont été tués devant la SNRJ/PSIG. Tués par balles par un agent de la garde nationale et nomade du Tchad qui les aurait confondu à des présumés voleurs.

Pour le porte parole et représentant de la jeunesse du Mont illi M. Josué Wankissam, « quoique les autorités judiciaires se soient saisies de l’affaire, nous n’avons pas en date d’aujourd’hui reçu la visite de l’ansice, ni du gouvernement pour ne serait-ce prendre attache avec la faimille des victimes ». Ils exigent la prise en charge de trois veuves et treize orphelins, le payement de frais de transport aller-retour de corps de N’Djamena à Kera/Fianga ainsi que le remboursement de dépenses effectuées par la famille depuis quelques jours pour les circonstances par L’ANSICE.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.