Tchad : Trois (3) mois jour pour jour, Martin Inoua Doulguet est toujours détenu prisonnier

0
238

Le Directeur de publication du journal Salam Info doit être libéré sans condition.
Arrêté depuis 16 Août 2019, cela fait exactement trois (3) mois qu’il croupit dans les murs d’Am-sinené.

Ce journaliste est accusé pour diffamation sur ordre du procureur de la République, cette arrestation est devenue un règlement de compte et le Gouvernement tchadien fait sourde oreilles d’autant plus que la liberté de presse est en train d’être exclue. Le pays est contre sa propre loi qui, après avoir dépénalisé les délits de presse est en train d’enfoncer le couteau dans la plaie en détenant d’une façon illogique le DP de l’hebdomadaire Salam Info, ben que son avocat a denoncé la lenteur et l’irrégularité de la procedure judiciaire.

En effet, malgré que le Comité pour la Protection des Journalistes (COJ), Reporters Sans Frontières (RFS), tachad.com et dautres organes font des relais du jour au lendemain, Martin Inoua Doulguet croupit toujours au milieu des prisonniers délinquants, la ou il ne devrait pas être.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici