Tchad/sport : les Sao, en voie de décoller pour défendre les tricolores à Douala « le médiocre n’est pas tchadien »

0
566
PCMT

Le PCMT a exhorté les Sao version football ce 9 Mars au Palais de la République. Message relatif à la qualification préliminaire de la coupe d’Afrique des nations 2023. « Dans quelques heures, vous allez vous envoler vers Douala au Cameroun pour défendre les couleurs nationales dans le cadre des qualifications préliminaires à la Coupe d’Afrique des Nations 2023.


En tant que premier supporter des Sao, c’est un devoir et un grand plaisir pour moi de vous recevoir ce matin au Palais de la République pour vous exprimer tout mon soutien et celui de l’ensemble du peuple tchadien dans ce périple footballistique qui vous attend. Notre espoir est grand. Les attentes des tchadiens sont immenses et légitimes. Nous avons envie de rêver, de communier, de sauter, de fêter. Bref, pour dire les choses simplement, nous aussi, nous voulons « manger la joie » des victoires de notre Sao national, a exprimé le PCMT.


Je ne voudrais vous mettre la pression, mais la victoire sportive inédite à laquelle aspire le peuple tchadien depuis la nuit des temps sera réalisée, et doit être réalisée. C’est le moment de décrocher cette ultime victoire tant attendue.


Les talents que vous avez développés et la détermination perceptible sur vos visages nous donnent cet optimisme que nous ne saurons vous cacher. Notre jeunesse est férue de sport et très particulièrement de football. Il suffit, pour cela, de faire un rapide tour dans nos différents terrains de football et salles de cinéma pour s’en apercevoir. Cette ferveur et cet engouement pour le football sont, en réalité, propres à tous les tchadiens, de toutes les générations.

Les victoires sportives ressoudent les nations, nourrissent le patriotisme et sont un vrai catalyseur à même de faire changer la perception que peut avoir le monde entier de notre pays, le Tchad. J’ai pour cela, en plus de mon engagement ferme pour faire de cette année celle du sport, pris la ferme résolution de mettre à votre disposition tous les moyens aussi bien logistiques, financiers qu’institutionnels. J’ai bien conscience qu’il faut du temps, de la constance, de la vision et une bonne gouvernance pour créer un cercle vertueux propice aux progrès des sports en général et du football en particulier. A cet effet, tout le monde s’engage à vous accompagner quant à la concrétisation de ce rêve tant attendu.

Je ne veux pas croire que les joueurs d’autres nations africaines soient dotés de talents intrinsèques footballistiques supérieurs aux nôtres. Faites-nous croire que notre fierté tchadienne n’est pas déplacée et que le complexe quitte à jamais l’esprit de nos compatriotes quand il s’agit de football. Car nous sommes restés longtemps absents des grands rendez-vous sportifs mondiaux qui font inscrire les pays dans le cercle des grandes nations de football.

Cette année, nous sommes cent pour cent tchadiens dans notre sélection nationale, de tous les membres du staff au sélectionneur alors donnons-nous le moyen de prouver aux yeux du monde que le médiocre n’est pas tchadien.


Cette équipe est jeune et son entraineur, aussi, est jeune. La jeunesse est donc porteuse de notre flambeau. Alors, saisissez cette chance de la jeunesse pour inscrire en lettres d’or la nouvelle page sportive de l’histoire de notre pays.A l’orée du Dialogue National Inclusif, je voudrais vous demander de revenir avec une grande victoire à la maison. Je crois en vous car cette victoire marquera les jalons du Tchad nouveau dont nous rêvons.


Pour finir, chers amis sportifs, vous portez aujourd’hui sur vos épaules l’espoir longtemps enfoui dans les tréfonds des 16 millions de tchadiens. Beaucoup de projets sont en cours mais pour l’instant, ramenez-nous cette qualification tant espérée qui vous portera au panthéon du sport national tchadien. Aucune victoire n’est impossible, il suffit juste d’y croire. Et je crois en vous.Bonne chance, message du Président de Conseil Militaire de Transition.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.