TCHAD/SPORT : Les lutteurs s’activent pour les préparatifs du championnat national qui tarde à se pointer !

0
119

Mis au vert depuis plus de deux mois, les lutteurs de la ville N’Djaména et ceux de provinces hâtent de représenter leurs clubs sur le tatami au compte du championnat national qui tarde à se pointer jusqu’à ce jour.

Après le championnat national organisé en 2017 par la fédération tchadienne de lutte, un énième a été annoncé depuis Août pour permettre à l’équipe tchadienne de préparer les championnats internationaux. Malheureusement depuis un laps temps, les athlètes pourraient déposer les armes suite à lenteur que prend l’organisation de ce grand rendez-vous sportif.

Les lutteurs du Club Renaissance de N’Djaména s’entrainent 6jours/7 dans des situations précaires aux sein du lycée Félix Eboué, ils sont mal entretenus, et exposés à tous les risques.

En répondant à nos questions, l’un d’eux nous a confié ceci « La lutte est un sport de combat très dangereux et dans ces conditions, nous sommes exposés aux accident de travail, nous nous entrainons pied nus, par terre et au regard de tout le monde, comment ces derniers pourront avoir goût, même s’ils veulent devenir lutteurs ils hésiteront longtemps. Mais notre objectif c’est d’aller à Bongor rafler le plus de médailles possibles, même si c’est championnat est semblable à la venue de Christ. »

Diligemment, que ce championnat ait lieu pour que le Tchad ait une équipe solide et dynamique pour le représenter dignement aux messes internationales de la lutte.

DASSIDI Luther, Journaliste Stagiaire

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici