Tchad/Société : Mahamoud Ali Seid, s’indigne contre le forum citoyen

0
704

À peine que les rideaux soient tirés sur le furom citoyen qu’on organisé quelques leaders de la vie politique et société civile, le président de la Casac, Mahamoud Ali Seid se demande pour quels objectifs un tel forum est organisé ?

un point de presse animé dimanche 29 novembre 2020, Mahamoud Ali Seid, President de la coalition des Associations de la Société Civile pour l’Action Citoyenne (CASAC) se dit indigner de l’organisation du « Forum Citoyen », genre un contre forum du 2ème Forum National Inclusif ayant regroupé toutes les forces vives de la Nation et ayant débouché sur des pertinentes résolutions qui seront intégrées dans la Loi Fondamentale, qui est la Constitution. Le processus de Constitutionnalisation de ces résolutions est en cours à l’Assemblée Nationale.

Mahmoud Ali Seid s’nterroge sur le pourquoi de ce contre forum.  » Quel est l’objectif de ce forum ? A qui remettra-t-on les conclusions issues de ce forum ? Qui traduira dans les faits les différentes décisions prises ?  » Pour lui, il y a anguille sous roche. « La vraie intention des organisateurs de ce forum dite citoyen est ailleurs. Si non, le Comité d’organisation du 2ème Forum National Inclusif, en plus de l’organisation des pré-fora dans les 23 provinces de notre pays ayant regroupé toutes les couches de la population, avait mis en place toute une batterie des canaux de communication pour que chaque Tchadienne et Tchadien puisse faire parvenir ses contributions », dit-il.

La CASAC appelle le Gouvernement à prendre ses responsabilités. Le Tchad est un pays démocratique, dit-il. « Car notre pays vient de loin. Nous devons préserver les acquis que nous avons aujourd’hui. Notre pays le Tchad aspirent depuis une décennie à la paix, et il devenait alors conséquemment impératif de protéger, voire de chérir cette paix retrouvée.
Quotidiennement », souligne le président.

Le Tchad est aujourd’hui entouré par plusieurs foyers de tensions, caractéristique de l’insécurité ambiante au sahel. C’est pour quoi, la Casac, indique que la cohésion nationale et le sens de responsabilité de nos compatriotes, dans leur entièreté, sont vivement souhaités. Par ailleurs, poursuit monsieur Mahamout Ali Seid, la casac demande à la population Tchadienne d’être vigilante, car à l’orée des échéances électorales futures, l’esprit républicain doit absolument prévaloir sur les autres dividendes politiques personnel, qui ne décrédibiliseront que leurs propres auteurs.

Facebook Comments

Laisser un commentaire