Tchad/Société : les jeunes s’expriment à cœur ouvert

0
651

Samedi 26 Décembre à N’Djamena, la plateforme « Jeunesse Participative du Tchad » a organisé une conférence débat liée à la question de la participation de la jeunesse dans le développement du Tchad. Plusieurs leaders et acteurs de la société civile se sont réunis autour de cette communion de coeur pour manifester leur envie de voir un Tchad voulu par l’ensemble des jeunes de différentes corporations.

Placée sous le thème « Apport et attentes de la jeunesse pour un Tchad meilleur », il y a eu en tout cinq panelistes qui ont animé les débats, notamment M. Youssouf Mahamat Saleh Annadif, directeur général adjoint de l’ARCEP,  Mme Marie Mornondé, entrepreneure sociale, le Young Ambassador Adam Ismaël et Casimir Yodoyman, le président de Tchad Consensus. Ces échanges très riches ont permis à toute la jeunesse présente, de proposer des solutions adaptées aux besoins des jeunes tchadiens.

Pour Casimir Yodoyman, «la jeunessse doit être solidaire ». Il faut que les jeunes tchadiens se sentent liés par une responsabilité et des intérêts communs. Unir les forces pour la cause commune et se créer des mécanismes qui dépendent l’un de l’autre, afin d’arriver aux attentes voulues.

À Youssouf Mahamat Saleh de qu’il ne faut plus parler des problèmes que rencontre la jeunesse tchadienne, mais plutôt envisager des solutions adaptées et concrètes. Pour lui, « Il faut passer d’obstacle à la solution »

«Le Tchad nous appartient tous », tel est le mot d’ordre de l’entrepreuneure Marie Mornondé. Interpellant les jeunes à avoir l’esprit de vivre ensemble et surtout de s’engager ensemble en ayant à l’idée qu’il ya un seul Tchad pour tous.

Le Young Ambassador Adam Ismaël lui estime qu’on ne doit pas attendre quelque chose de quelqu’un. Ne pas compter sur son style et unique diplôme de fin d’études et espérer avoir suffisamment d’argent pour ses besoins personnels. Pour lui, il faut s’offrir d’autres opportunités avec beaucoup plus de compétences.

Pour ce qui de l’apport de la jeunesse pour le développement durable du Tchad, les panelistes estiment qu’il est temps que la jeunesse s’impose et met en oeuvres des idées innovantes de manière à redonner une image positive pour un Tchad meilleur

Facebook Comments

Laisser un commentaire