Tchad/Société : le trajet N’Djaména-Guelendeng ne tient plus, c’est un casse-tête chinois

0
270

Il suffit juste de faire 180 Km vers la sortie sud de N’Djaména pour se mettre à l’évidence, le délabrement avancé de la route, pour une distance de 60Km, l’on peut passer facilement plus d’une heure et demi.

Ce n’est plus un secret pour les voyageurs que le trajet N’Djaména-Guelendeng est un casse-tête chinois. Les voyages sont de plus de plus pénibles pour amateurs du tourisme et les commerçants qui font le trafic de marchandises. Les conducteurs sont parfois obligés de circuler sur la terre bâtie pour éviter les nids de poules qui désormais peuvent servir de dortoir à un éléphant.

Les causeries qui s’alimentent souvent dans les bus sont des questions qui s’y posent mais demeurent sans réponse.

Comment est-ce que les élus du peuple voyagent pour se rendre chez ? A-t-on des députés dans ce pays ? Que fait gouvernement pour apaiser le sort de voyageurs ou parfois que fait le FER (Fond d’Entretien Routier) ?

Vivement que ces autorités aient un regard rétrospectif afin donner un sens au tourisme et venir en aide aux voyageurs qui s’y donnent la peine de développer ce pays. Car dit-on le développement d’un pays passe nécessairement par la route, sans route aucun pays ne pourra jamais accéder au développement.

Facebook Comments

Laisser un commentaire