Tchad : Silence autour de l’Affaire Youssouf, étudiant incarcéré en Inde

0
512

Arrêté bientôt cinq ans en Inde, Youssouf Mahamat Allamine Tahir purge sa peine dans la prison de Maharajganj en Inde depuis le 06 février 2015 pour cause « Faux visa ». Des démarches ont été entreprises pour sa libération mais hélas cela reste toujours, lettre morte.

Selon une source très proche du ministère tchadien des Affaires Étrangères et de l’Intégration Africaine, la dernière nouvelle qu’ils ont eu de cette affaire, date du début janvier 2019 et que le sieur Youssouf est normalement arrêté pour une durée de six ans. A rappeler que, l’affaire Youssouf a vu la participation de l’ex-ministre des Affaires Étrangères et de l’Intégration Africaine Moussa Fakhi Mahamat, l’ex-premier Ministre Pahimi Padacké Albert et de Chérif Mahamat Zène actuel ministre tchadien des Affaires Étrangères qui dit « toujours suivre l’affaire ».

Toujours selon notre source, comme l’État tchadien ne peut pas s’ingérer de la juridiction d’un État fédéré en Inde, le ministre a pris un nouveau conseiller à Youssouf pour l’aider dans le processus de sa libération et que d’ici début 2019, l’État tchadien et le gouvernement de l’Inde envisagent un partenariat sérieux dans la création des ambassades dans leur pays respectif et que cela fera avancer les choses dans l’affaire Youssouf.

Cependant, selon la note envoyée par le Bureau des Étudiants Tchadiens en Inde au ministre de tutelle au Tchad le 07 janvier 2019, stipule que : « Le consulat du Tchad en Inde n’a fourni aucun effort à propos de la libération de notre compatriote alors qu’un autre étudiant originaire d’un autre pays qui était l’ami de Youssouf Mahamat arrêté le même jour, même cause et emprisonné dans une même prison. Cet étudiant a été libéré après avoir passé quelques moments en prison suite à l’intervention de son ambassade. Après déjà quatre ans, croupit dans la prison où son état de santé est alarmante, donc l’association et sa famille sont inquiets de son sort ».

Selon les proches de Youssouf, si l’effort était fait dans ce sens, Youssouf devrait être libéré de cette prison étrangère pour subir cela dans son pays.

En attendant le gouvernement pour prendre fait et cause, cet étudiant est appelé à porter sa croix en solo pour cause « déficit diplomatique ».

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici