Tchad/Religion : Goundi est mouvementé par la 16e édition de la rencontre des chantres des Baptistes

0
668

Une rencontre nationale des chorales à l’unisson de toutes les Eglises Baptistes Mid-Missions a lieu ce 27 décembre à Goundi dans la province du Mandoul. Cette rencontre regroupe plus de 1000 personnes et elle s’étalera du 27 au 30 décembre. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des autorités locales.


Dans son mot de bienvenue, le président du comité d’organisation Pari Keoul a rendu grâce à Dieu pour sa protection qui a favorisé le déplacement des différentes coordinations jusqu’à la destination et qu’il est persuadé que cette protection restera jusqu’au retour de tous.
Pour lui, la rencontre dont ils vont bientôt ouvrir les travaux est d’une importance capitale et mérite une attention particulière. Il ajoute que cette rencontre est un cadre d’exhortation de louange et de partage d’expérience pour les chantres qu’ils sont.


Dans son allocution, le président du comité de liaison ( C.L) des jeunesses des églises baptistes du Tchad(JEBT) Ndoubadé Thomas a remercié Dieu au sujet de la tenue effective de cette rencontre qui a été plusieurs fois reportée faute de COVID-19. Celui-ci a fait une brève historique de la rencontre nationale des chantres des églises baptistes mid-missions ( RENCEBAM) qui remonte à 1983 avec la première édition cinq (5) ans après la création de la JEBT.


Ndoubadé Thomas a exhorté les chantres à être attentifs et assidus au moment des enseignements qui porteront sur les thèmes << qui doit louer ?>> et << la connaissance de la JEBT>>. Il termine ses propos en invitant les participants à vaincre leurs dissidences afin d’être des enfants de Dieu pleins d’amour et de compassion les uns pour les autres.


Le Maire de la commune de Goundi Doubragne Ngabaye Joël dans son discours souligne que les chantres sont ceux qui chantent professionnellement ou des chants liturgiques. Il ajoute que chanter à la gloire de Dieu est une vocation. Avant de déclaer ouverte cette dite rencontre, le Maire souligne , << le Dieu que vous adorez n’est pas un Dieu de désordre, il nous recommande de chanter la gloire de son nom dans la discipline et dans la joie selon le livre de Psaume chapitre 66 et les versets 1 à 4.

Djitebaye Mayangar Judicaël, depuis Goundui par Mandoul

Laisser un commentaire Annuler la réponse.