Tchad/Politique : Saleh Kebzabo fait le rapport de sa marche

0
1248

Le président de L’Unions Nationale pour le Développement et le Renouveau (UNDR) M. Saleh Kebzabo, a réagi quelques heures après son appel à la marche pacifique Samedi 20 Mars 2020. Il a relaté face à la presse, le comportement inhumain des forces de l’ordre et de sécurité qui ont sauvagement violenté ses militants et arrêtés quelques membres du bureau de sa formation politique.

En qualifiant les agents qui ont gazé la population ce 20 mars des forces de troisième degré habillées en policiers, Saleh Kebzabo a fermement condamné cet acte criminel qui actuellement a de conséquences fâcheuses dans de nombreuses familles ; dont les enfants, les jeunes ainsi que les personnes de troisième âge.

Dans sa communication, le président de L’UNDR interpelle le gouvernement à corriger ces erreurs et d’organiser le dialogue qu’exigent les acteurs politiques depuis plus de cinq (05) ans.

Pour lui, ce ne sont pas des voyous, ni des brigands de grands chemins qui ont décidé de sortir et marcher, mais parmi eux, il y a des intellectuels, des diplômés sans emploi, des docteurs et enseignants des universités qui méritent le respect le plus absolu.

Saleh Kebzabo invite par ailleurs toute la population de rejoindre la coordination de la marche pacifique et d’agir par des actions concrètes sur toute l’étendue du territoire.

Djimrassem Francisco

Laisser un commentaire Annuler la réponse.