Tchad : Passation de service au Ministère des postes, des nouvelles technologies de l’information et de la communication

0
1149

La ministre secrétaire générale du gouvernement, chargé de relations avec l’Assemblée nationale Mme Mariam Mahamat Nour a organisé la passation de service au Ministère des postes, des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans cet après-midi du 23 janvier 2019 entre M. Oumar Yaya Hissein, ministre par intérim sortant et M. Idriss Saleh Bachar le nouveau Ministre en présence des plusieurs autorités administratives ainsi que du personnel dudit ministère.

C’est conformément au décret n°009/PR/2019 du 11 janvier 2019  qui nomme M. Oumar Yaya Hissein comme ministre par intérim des postes des nouvelles technologies de l’information et de la communication et du décret N°080/PR/2019 du 21 janvier 2019 qui nomme Dr Idriss Saleh Bachar à la tête dudit ministère. Introduisant, le ministre Mariam Mahamat Nour déclare que le ministre entrant possède un parcours non négligeable pour être dans ce poste. Il est détenteur des deux doctorats, un doctorat en sciences et Ingénierie de l’information obtenu à l’université de Limoge en France et un doctorat à l’université Cheick Anta Diop de Dakar au Sénégal. « M. Idriss Saleh Bachar a été depuis juin 2017 jusqu’à le 21 janvier dernier comme directeur de l’ENASTIC. Avant cela, il était directeur général d’ARCEP. Il a été également président de l’association de régulateur de télécommunication de l’Afrique Centrale ensuite, il a occupé la fonction du président de comité technique chargé d’octroi de licence 3G et 4G aux opérateurs de téléphonie mobile… donc, c’est un homme averti qui prend les rênes de cet important ministères pour le développement du pays ». A – t – elle témoigné.

Après avoir assuré l’intérim pendant dix jours M. Oumar Yaya Hissein par ailleurs ministre de la communication porte-parole du gouvernement estime pour sa part très intéressant d’avoir quelqu’un comme Idriss Saleh Bachar à la tête de ce ministre car, « c’est un professionnel rompu et qui a migré dans tous les segments du secteur ». Pour lui, beaucoup de compétents se trouvent dans ce secteur dont-il appelle, les hommes « pétrit de compétents, qui sont sortis des grandes écoles et remplis d’ambitions » doivent aider le ministre entrant M. Idriss Yaya Hissein à relever le défi car selon lui le Tchad compte sur ce secteur pour accroître son développement.

Dans les liminaires de son discours, le ministre entrant Idriss Yaya Hissein étale que ce ministère à l’exception de son rôle traditionnel de rapprochement des hommes, le secteur des postes et celui des technologies de l’information et de la communication sont des catalyseurs du développement économique, social et culturel et ont de ce fait pour vocation de contribuer à la réduction de la pauvreté. Il prend dès lors « l’engagement d’assurer et innover les reformes qualitatives initiées au sein de ce département ». Il estime que des nombreux chantiers attendent d’être réalisés. Il s’agit de : relancer et moderniser le groupe SOTEL TCHAD ; relancer et redynamiser la Société Tchadienne des Postes et de l’Epargne (STPE) ; la mise en service du segment de fibre optique N’Djamena-Adré et la continuation de la réalisation du backbone national par câble à fibres optiques ; la formation des jeunes dans le domaine des TICs et la promotion de la recherche et d’innovation. Ect.

Pour prendre le poste ministériel pour sa première fois, M. Idriss Yaya Hissein a sollicité l’inclusion de tous pour y arriver à la réussite de cette mission : « Ma mission, et plus globalement notre mission, ne saurait être une réussite si je ne bénéficie du précieux concours de l’ensemble du personnel du département ».

G. Addé et AHMAT MAHAMAT AHMAT

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici