TCHAD : OUVERTURE DE L’ATELIER SUR LES ENJEUX DE LA CRYPTOGRAPHIE ET DE LA SIGNATURE NUMÉRIQUE PAR ANSICE

0
600

L’Agence Nationale de Sécurité Informatique et de Certification Électronique (ANSICE) a organisé un atelier sur les enjeux de la cryptographie et de la signature numérique sous le thème : la cryptologie et le cachet électronique ce matin 27 novembre 2018 au centre culturel Al mouna. Cet atelier qui commence aujourd’hui est pour deux jours, le 27 et 29 novembre 2018.

Malgré, les difficultés que rencontre le Tchad dans le domaine technologique et de la connexion internet, la sécurisation des données liées à l’informatique nécessite la protection d’où l’importance de cet atelier.

Cet atelier a vu la participation des plusieurs personnes qui ont reçu au préalable quelques mots du directeur général de l’ANSICE sur l’importance de ces assises : « les thèmes de ces deux journées permettront de vous donner un éclairage et vous sensibiliser sur les enjeux Technologiques de la Cybersécurité ; cybercriminalités. Dans cette digitalisation en croissance des services face aux risques majeurs pouvant entamer notre économie, notre santé, nos infrastructures d’importances vitales et notre sécurité ». A déclaré le directeur général de l’ANSICE, M. Mahamat AWARE Neissa.

L’ANSICE qui a entamé depuis juillet ses activités s’attèle aux textes, procédures, et bientôt des solutions dédiés métiers de cybersécurité pour prémunir les usagers de toute hostilité. « La sécurité de l’envoi des messages et des fichiers est d’une importance capitale non seulement pour les entreprises, mais aussi pour les particuliers, comme en témoigne les pertes financières colossales dans le monde due aussi bien au piratage des sites internet des sociétés qu’aux usurpations d’identités, et l’unique moyen de s’en prévenir est de protéger ses propres données par la cryptographie. Certifier les documents et services de l’État par des cachets numériques codes QR avec l’aide de cachet électroniques fiables seront nos chantiers futurs» poursuit M. Mahamat AWARE Neissa.

Pour Dr Bell Bitjoka Georges : « la cryptologie, étymologiquement est une science du secret. Implémentée dans beaucoup de domaines, dans la sécurisation du système d’information, la sécurisation des systèmes du paiement électronique, sécurisation des canaux de transmission des informations, la signature numérique etc. C’est une science qui répond de la plupart des éléments garantissant la sécurité du système d’information ».

Selon Dr Bell Bitjoka, l’idée est de permettre d’ouvrir et présenter aux différents experts du domaine du numérique et de la sécurité les enjeux et l’importance de la cryptographie et de la signature numérique pour la société Tchadienne. Ces enjeux par exemples, rendre les documents infalsifiables par la signature numérique, assurer la non répudiation des transactions numériques. C’est-à-dire empêcher quelqu’un qui refuse de reconnaitre l’acte numérique qu’il a posé en lui montrant les preuves.

La cryptographie est un système à multiples service. Car elle permet aussi de sécuriser les canaux de transmission pour les services militaires, la sécurité nationale et permet de faire les investigations pour le système d’information. 

ANNE YANKIM

 

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici