Tchad : Nouvelle révélation sur le rapport fictif des recrutements

0
2043


Suite à la publication d’un rapport fictif sur le recrutement le 5 Décembre 2020, nous vous annoncions dans l’article précédent, l’arrestation des présumés auteurs par les services de la Police Nationale.


Comme il fallait si attendre, de nouvelles révélations tombent. Une perquisition effectuée dans ce cadre fournit des pièces à conviction de haute facture sur la capacité de nuisance de cette nébuleuse (voir photos).

faux cachet de l’université Emi-Kousi récupéré chez les faussaires du réseau en démantèlement


En effet, au nombre des documents saisis par la Police Nationale, figure un faux cachet de l’Université Emi Koussi. Celui-ci sert à la délivrance de faux diplômes au nom de cette université dont la crédibilité tient à cœur les dirigeants.


Selon nos sources, il est attendu un point de presse imminent du Président du Conseil d’Administration de cette institution privée d’enseignement supérieur, Dr Allah Ridy Koné, à ce sujet.


Cette découverte n’est donc que la partie visible de l’iceberg. Car, si ce groupuscule est en mesure de produire et publier des rapports fictifs pour incriminer les personnalités et institutions de la République, confectionner et vendre des faux documents, il est évident qu’il sert les intérêts d’un groupe de nuisance aux ambitions étendues.


Votre journal qui est décidé à suivre cette affaire jusqu’à son terme ne manquera pas de vous informer, comme il le fait actuellement, sur l’ensemble des épisodes de feuilleton.

Affaire a suivre…

Laisser un commentaire Annuler la réponse.