Tchad/Musique : le streaming s’impose dans le milieu du showbiz

0
224

Le jeune franco-tchadien, entrepreneur et manager M. Kandenodji Njetein œuvre depuis plusieurs années dans la promotion de la musique tchadienne et de la mode. Un an après son eBook sur la « Révolution de la musique tchadienne ; 10 Règles fondamentales pour artistes et labels », le boss du label Homeland Empire nous présente « Le STREAMING, élément indispensable pour l’exportation de la musique tchadienne ».


Il faut dire que l’univers de la musique est plus que jamais lié au streaming. Partout dans le monde, les artistes excellent dans la commercialisation de leurs produits sur des sites de téléchargements légaux. Par contre au Tchad, les artistes font face à de nombreux problèmes notamment la difficulté d’accès à l’internet, le coût élevé de la connexion, mais aussi et surtout un manque cruel de connaissance du business musical.


Dans le but de révolutionner propose quelques règles essentielles pour donner de la valeur aux produits des artistes tchadiens. Selon l’auteur, « force est de constater que plusieurs artistes se contentent d’enregistrer des sons et de les poster sur Youtube. Peu pensent à l’aspect distribution (sur les plateformes) et promotion ». A travers cet ebook, il révèle que le mode de consommation a complètement changé et le streaming prend le déçu de jour en jour. Pour lui, le succès réside dans le streaming. « Les prochains artistes tchadiens qui connaitront un succès commercial passeront forcément par les ventes en streaming ».


Kandenodji fait mention dans des éléments cruciaux pour mettre en évidence la visibilité de l’artiste. Le succès c’est en vendant sur iTunes et Google Play, ou en ayant plusieurs lectures sur les plateformes telles que Napster, Tidal, Qobuz, Deezer, Spotify, Apple Music, Boomplay etc.
Plus loin dans cet eBook, il indique que les artistes peuvent et doivent se former sur l’industrie musicale, en faisant des formations en ligne ou en lisant des livres.


« La productivité des artistes tchadiens a clairement progressé. Il y’a des sorties récurrentes de singles et de clips. Toutefois, les singles ne sont pas systématiquement distribués sur les plateformes de streaming et cela pour diverses raisons. La majorité du public se contente (naturellement) d’écouter les sons sur Youtube. Il revient aux artistes et leurs équipes de rendre leurs musiques disponibles sur les plateformes de streaming, cela est incontournable. Plusieurs artistes et une partie du public ont déjà conscience de ce point, la sensibilisation doit se faire au quotidien »

Facebook Comments

Laisser un commentaire