Tchad – Musique : le meilleur artiste électro africain présente ses trophées

0
326

Récompensé aux Afrima deux années successives, l’artiste tchadien Caleb Rimtobaye Alias Afrotronix a présenté ses trophées ce soir à l’Institut Français du Tchad lors d’une conférence de presse.

All Africa Music Awards (Afrima) est une grosse distinction de la musique africaine qui récompense les artistes africains chaque année, et pour la énième fois, une légende de la musique tchadienne remporte le meilleur prix dans la catégorie DJ en 2018 et 2019. Avec autant de prix remportés, le plus émouvant c’est celui d’Afrima. Caleb Rimtobaye Alias Afrotronix vient au Tchad, non seulement pour prouver son exploit mais aussi surtout préparer l’édition avenir qu’il a déjà initié dans de très bonnes collaborations avec les artistes locaux ayant pour but d’aller creuser au fin fond des racines et cueillir de nouvelles chansons pour une nouvelle aventure.

L’année 2019 est pour lui un succès grâce à ses nombreuses prestations partout dans le monde, surtout que le public d’autres cieux danse merveilleusement bien au rythme de la mélodie tchadienne. Afrotronix se dit prêt à accompagner d’autres jeunes à mousser dans son style de musique ; <<je suis venu pour enregistrer et j’ai tellement d’idées que je peux faire 10 Afrotronix, je peux faire 10 albums parcequ’il ya tellement de régions que chaque region m’inspire tellement. C’est rare de voir un pays africain qui soit une combinaison des meilleures cultures africaines>> déclare t-il.

Bien que que selon lui, le crédit de cette réussite ne revient pas directement au Tchad, il se dit émerveillé que le pays de toumai soit à la base de cet exploit. Le Canada qui a fait de lui ce qu’il est, continue d’en faire plus et c’est à lui qu’il est redevable. Dans la même occasion, il saisi le gouvernement tchadien d’oeuvrer et de mettre du paquet pour accompagner les artistes dans leur passion. Pour lui, l’intégration à la fonction publique ne doit pas être prioritaire.

Chanter en sara, ngambaye est une chose mais le faire en arabe en est une autre, Caleb Rimtobaye Alias Afrotronix préfère faire les trois pour redonner l’identité de ce Tchad qui est un carrefour de culture.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici