Tchad : mardi 27 avril, premier baptême de feu du CMT de Gal Mahamat Idriss Deby

0
361

Tôt ce matin du mardi 27 avril 2021, N’Djamena la capitale tchadienne s’est réveillée dans une habitude inhabituelle.

Annoncée pour 08 heures du matin, les manifestants ont réveillé N’Djamena vers 04 heures par des coups de casseroles, de sifflets, des chants en arabe local : « dar da anana ! An yéyé… ». Ce qui veut dire:  » c’est notre patrie ».

Arborant les grandes artères de la capitale, les jeunes gens ont bravé l’interdiction formelle du conseil militaire de transition. Ils ont donné un baptême de feu qui a failli débordé les forces du CMT. Très vite débordée, la police nationale a été renforcée par les éléments de la gendarmerie nationale et des militaires qui ont fait usage des balles réelles sur les manifestants.

Des manifestations sévèrement réprimées. Selon les leaders du mouvement antitransition militaire, 7 morts à N’Djamena et 02 Moundou et la source officielle fait état de 05 morts dont 04 à N’Djamena et un à Moundou.

Selon le Leader de Les Transformateurs, Dr Succès Masra l’usage des balles réelles tirées sur les manifestants aujourd’hui dépasse l’entendement. L’un des leaders l’artiste Ray’s Kim est blessé à la jambe gauche. Ce qui n’a pas empêché l’artiste à revenir au siège après ses soins réconforter les autres.

Parmi les arrestations, l’on note aussi les journalistes malgré que ceux-ci ont porté leur gilet de presse, badges et cartes professionnelles de journaliste.

Des non manifestants arrêtés.

A Gassi non loin du lycée, un père de famille, Nicolas d’une trentaine est arrêté devant chez lui. Il observait la scène entre la police et les manifestants. Même cas à Moursal où le jeune Doltouman Ephraim a été pris dans la chambre de sa grande sœur. Il est assimilé aux manifestants qui cherchaient de refuge.

Ce mardi 27 avril restera gravé dans la memoire du CMT comme un baptême de feu après une semaine de prise de pouvoir après la mort du président IDRISS Deby y père.

Facebook Comments

Laisser un commentaire