Tchad : Malgré les 16 mesures de 2016, la masse salariale ne cesse de croître

0
987

Après trois (03) ans des mesures jugées impopulaires par certains observateurs en 2016, alors que le gouvernement du Tchad a initié une certaine mesure dite sauvetage, une lumière vient d’être révélée par la mission de contrôle et de vérification de l’inspection générale des finances que ces mesures ne font qu’augmenter la masse salariale.

Selon, l’inspecteur général des finances (IGF), Loukman Moustapha Hissen la mission de contrôle et de vérification effectuée en date du 05 septembre 2019 à la direction de la solde, des pratiques anxieuses ont été constatées. Ce qui ne fait qu’augmenter la masse salariale malgré que le gouvernement a pris les 16 mesures en 2016 pour juguler la crise économique impulser par la chute drastique du prix de baril de pétrole et de la montée de la secte islamique Boko Haram avec comme corollaire l’influe massif des réfugiés et des déplacés à l’intérieur du bassin du Lac Tchad.

La mission de l’IGF à la direction a relevé que des rappels des primes et salaires injustifiés, des réhabilitations injustifiées des agents suspendus par la mission de l’audit des diplômes, ainsi que des modifications d’indice salarial courant le mois d’août 2019.

Ce vent fort de l’IGF, a emporté l’ex-directeur de la solde ainsi que ses complices et une poursuite judiciaire est entamée pour déterminer les agents impliqués dans cette affaire.

Loukman Moustapha Hissen, en mettant en garde les agents qui s’adonnent à ces pratiques contraire à l’orthodoxie financières, a annoncé que des informations peuvent être fournies sur les dérives qui seront constatées tout au long de la mission.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici