Tchad : L’ONPTA et le Tourisme Sans Frontière signent un Accord-cadre

0
202

L’office national de promotion du tourisme, de l’artisanat et des Arts (ONPTA), le Tourisme Sans Frontière (TSF), après une année d’échange et de collaboration ont signé ce mercredi 20 novembre 2019 un protocole d’Accord-cadre. Ladite cérémonie a eu lieu à Radisson Blu Hôtel de N’Djamena.

Ces échanges entre les deux institutions ont permis à l’ONPTA de répondre favorablement à l’organisation du salon international de l’artisanat et du tourisme (SIAT), édition 2019 et de représenter le Tchad du 9 au 11 novembre dernier au salon international du tourisme et de l’économie solidaire au Parc expo Colmar, en France.

A l’issue de la dernière expérience de Colmar, une mission de deux experts de TSF a été effectuée du 17 au 19 novembre 2019 dans l’Ennedi, au Tchad pour le constat des réalités tchadiennes avant la validation et la signature effective de cet Accord-cadre.

« Le Salon de Colmar a donc permis de jeter le jalon d’un Accord de partenariat avec TSF articulé autour de la promotion des sites touristiques du Tchad appuyé avec des accompagnements techniques et de la mise à niveau des ressources humaines disponibles », a expliqué Abakar Rozzi Teguil, coordonnateur général de l’ONPTA avant d’ajouter que, pour ce coup d’essai, coup de maitre : le Tchad s’est révélé être une destination très crédible, disposant de potentialités touristiques sans pareilles en Afrique. « La formule est, à mes yeux, plus qu’une réalité, au regard des illustrations tangibles sur le stand du Tchad à Colmar », s’est-il réjoui.

Il a aussi indiqué que, l’avenir du tourisme tchadien est en rose, car le véritable sentier de l’émergence dans ce secteur prend de plus en plus corps.

Pour le président du Tourisme Sans Frontière (TSF), Marc DUMOULIN,   accompagné de son vice-président, VOISINET Philippe, le Tchad a été très magnifiquement représenté à Colmar avec de stand de très haute qualité, qui reflète le professionnalisme de l’équipe tchadienne. « Tout le travail qu’on va mener, c’est de donner au tourisme tchadien une image d’accessibilité pour disposer d’un potentiel touristique extraordinaire », a précisé Marc DUMOULIN.

Le coordonnateur de l’ONPTA a enfin exhorté son partenaire, le TSF a joué pleinement sa part de responsabilité autour du document qui a été parapher, afin qu’il soit viable et bénéfique pour le Tchad, dans les meilleurs délais.

Rappelons que l’institution qu’est le TSF travaille dans une quinzaine de pays dans le monde.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici