Tchad : Les TUTU felows, condamnent les violences qui s’amplifient au Tchad

0
607

Un groupe de leader civique, politique, du monde d’affaires et de l’art de 43 pays africains dénommé « Tutu fellows » a dans un communiqué de presse rendu public le 5 mars, unissent leurs voix pour condamner la violence qui s’amplifie à l’approche des élections présidentielles d’avril 2021 au Tchad.


Le groupe se dit profondément préoccupé par la détention de certains manifestants pacifiques et appele l’État tchadien à respecter ses obligations nationales et africaines, en libérant les personnes détenues arbitrairement et en protégeant leurs droits de se rassembler pacifiquement, souligne le communiqué.

Les incidents qui ont conduit le Dr Succes Masra et ses compagnons à se réfugier à l’ambassade américaine à N’Djaména, et le déploiement ded matériels lourds et des forces militaires au domicile d’un candidat à la présidentielle, marquent une escalade inacceptable de l’utilisation de la force et de la violence par les institutions de sécurité de l’État à l’encontre des citoyens en quête d’un processus électoral équitable, transparent et inclusif, martèle le groupe.

Le document de dire que ces événements confirment la mauvaise tendance de réduction de l’espace politique pour l’opposition, la société civile, les défenseurs des droits de l’homme, et les voix indépendantes, notamment après les violents affrontements similaires qui se sont produits au Nigeria, en Guinée, en Côte d’Ivoire, en Ouganda, au Mali et en Algérie au cours de l’année écoulée.

Le Tutu Fellows, dont l’ambition est de voir une accélération du développement socio-économique et politique de l’Afrique, demande à ses dirigeants, et leaders d’opinion de dénoncer avec fermeté ces actions. « Les circonstances des événements au Tchad doivent faire l’objet d’une enquête impartiale. La sécurité des dirigeants politiques et des citoyens qui manifesteront dans les semaines à venir doit être garantie », exige-t-il.


De même, les manifestations doivent rester pacifiques poursuit le texte. _Le Tchad a vécu trop de conflits militaires. Donnez une chance à la paix et au dialogue ! », Demande le groupe TUTU avant appeller le Président de l’Union Africaine et le Président de la Commission à faire respecter au Tchad, et dans tous ses États membres, les principes et objectifs pertinents de l’Acte constitutif et du Protocole d’amendements à l’Acte constitutif de l’Union africaine:

-Accomplir une plus grande unité et solidarité entre les pays africains et leur peuple ;

-Promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité sur le continent ;

-Promouvoir les principes et institutions démocratiques, la participation populaire et la bonne gouvernance ;

-Promouvoir et protéger les droits de l’homme et des peuples conformément à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples et à d’autres instruments pertinents relatifs aux droits de l’homme.


Le Tutu follows rappelle à la communauté internationale à faire pression sur l’Etat tchadien pour qu’il s’acquitte de ses obligations au titre des conventions internationales en matière de droits civils et politiques et de garantir le droit à la liberté d’expression.

« Si nous croyons vraiment que le développement ne peut pas se faire sans la paix, et que la paix ne peut être acquise que par le dialogue et l’ouverture d’espaces sincères pour que toutes les filles et tous les fils d’Afrique puissent partager leurs idées et leurs visions, alors nous ne devons pas tolérer, justifier ou fermer l’œil sur de tels abus de pouvoir », martelé le document.


Le groupe interpelle les dirigeants africains, qu’ils doivent être conscients du rôle de leur jeunesse, cultiver leur énergie et leur innovation pour réaliser la Vision 2063 qui aspire à une « Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens, et représentant une force dynamique sur la scène mondiale ».


Décharge: La famille des Tutu Fellows est fière de sa pluralité; bien que la majorité des Fellows soutiennent ce message, les affiliations individuelles ne peuvent être attribuées sans vérification.

Les Archbishop Tutu Fellows

À propos des Tutu Fellows, les Fellows Tutu sont des leaders et des acteurs du changement, formant un réseau dynamique d’Africains passionnément engagés pour la transformation du continent, en comblant le fossé entre les nations et en veillant à ce que l’Afrique soit au centre de la géopolitique.


Yorhein Ongsi Aristide

Facebook Comments

Laisser un commentaire