Tchad : les dix millions divisent les organisations des jeunes

0
110

Dans le cadre de la lutte contre la covid19, le comité de gestion de crise santionaire a remis aux organisions des jeunes une enveloppe de dix millions pour appuyer leurs initiatives mais la gestion de ce fonds fustige certaines organisations.

Aussitôt donné aussitôt partagé. Le représentant des organisations des jeunes dans le sous-Comité de sensibilisation du Comite de Gestion de Crise Sanitaire (CGCS), Ahmat Haroun Larry a indiquéque que le fonds est destiné à tous les jeunes volontaires et les organisations des jeunes qui se mobilisent volontairement tous les jours pour barrer la route à cette pandémie. « Ces jeunes qui en dépit, des difficultés que cela représente sans appui financier qui font un excellent travail sur le terrain », a-t-il déclaré.

Pour lui, le sous-comité sensibilisation a mis à leur disposition cette somme de dix millions de franc CFA, pour appuyer les initiatives et organisations des jeunes qui font un excellent travail sur le terrain avec un impact visible. Ahmat Haroun Larry de préciser que ce fond n’est pas destiné à une organisation ou une corporation des jeunes mais « pour tous ceux qui font le travail et continuent les actions de sensibilisation ». « Pour mesure de transparence à cette gestion du fonds dédié nous avons convoqué une réunion d’urgence d’information à l’intention des organisations des jeunes vendredi 19 Juin 2020 au Stade Idriss Mahamat Ouya », a-t-il précisé.

Larry de poursuivre que suite à un débat houleux, le CNCJ a revendiqué la restitution immédiate de ce fonds pour qu’il assure la gestion, chose que l’assistance a désapprouvé. « La distribution du 30 000 masques n’a été bien géré », a-t-il clarifié avant d’ajouter que suite à cela qu’ils ont décidé d’attribuer ce fond uniquement aux organisations des jeunes qui sont actives sur le terrain de sensibilisation avec une procédure claire et transparente avec un décharge en appui, une obligation des résultats visibles et un rapport d’activité.


Les mécontents


Après la distribution des dix millions, plusieurs organisations des jeunes sentent léser par Ahmat Haroun Larry. Pour elles, Larry a été envoyé au nom de CNCJ mais après la réception de ce fonds, il s’est tourné le dos à celle qui l’a envoyé siégé au sous-comité sensibilisation et communication. D’autres par contre, compte ester Ahmat Haroun Larry en justice pour le détournement des fonds destinés à la jeunesse.

Affaire à suivre….

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici