Tchad: Les auteurs du faux rapport sur les recrutements arrêtés

1
698


Suite à la publication d’un faux rapport sur la procédure de recrutement incriminant les autorités du Ministère de la Fonction Publique, de l’Emploi et du Dialogue Social, certains présumés auteurs sont déjà entre les mains de la Police Nationale. Il s’agit d’un réseau qui opère à partir de Ngueli dans le 9ème Arrondissement avec du matériel dont voici les images en exclusivité. Ils se servent de celui-ci pour produire de faux documents de toute nature (diplômes, actes de reversement, reclassement, avancements et autres) au profit de leur clientèle. Il n’est pas exclu que d’autres révélations s’en suivent.


Selon toute vraisemblance, ces individus agissent pour le compte d’un groupe qui en veut à la personne du Ministre Ali Mbodou Mbodoumi. Nos sources indiquent que par le passé, ils ont osé déposer au domicile du Ministre des enveloppes contenant des tracts, lesquels sont transmis aux autorités judiciaires pour investigation.


En effet, le désir du sensationnel incitent de nombreuses personnes à se plaire dans un jeu dont la finalité ne vise rien d’autre qu’à porter atteinte aux personnalités et institutions de l’Etat.
Affaire à suivre donc.

Facebook Comments

1 COMMENTAIRE

  1. Il faut que l’État prend sa responsabilité à main pour traduire ces personnes qui portent atteinte aux institutions de l’État et aux personnes pour se servir des données informatiques afin de produire les faux diplômes et de faux recrutement au nom du ministère de la fonction publique. C’est regrettable même si l’informatique est développée comme quoi. Il faut que la justice fait son travail pour donner la leçon aux autres. On attend la vrai liste. Courage aux policiers et qu’ils continuent toujours leurs missions. Vive le Tchad,vive la démocratie

Laisser un commentaire