Tchad : les ambassadeurs du projet « mon quartier mon engagement » sont mécontents

0
506

Trois (3) mois après l’appel à projet lancé par la fondation grand cœur par le portail du groupe citoyens sans frontière, les ambassadeurs de la commune du 9e arrondissement très insatisfaits, exigent au bailleur une descente sur le terrain.

Depuis 25 Mars, les ambassadeurs porteurs du projet « Mon quartier mon engagement » sont abandonnés à leur triste sort ; sans accompagnement, sans suivi.

Le projet de pépinière consisterait à faire 20 planchées, qui devraient servir la mise à terre de quelques variétés notamment l’épinard,
le gombo, la carotte, le chou. Avec plus de 98 Jeunes impliqués dans ce processus, tous ont exprimé leur mécontentement vis-à-vis des
promoteurs. Ils devraient, dans la mesure du possible faire de ce projet une opportunité pour se prendre en charge eux-mêmes. Sans un accompagnement, ils voient leur rêve tourner à l’envers.

Il faut noter qu’en cette période de canicule, la plantation peine à survivre et déjà qu’il y a un manque d’accompagnement, et les pépinières sont en voies de disparition :


Allaguetem Amine Dan Ngar, par ailleurs coordonnateur des ambassadeurs rappel le contexte selon lequel s’inscrit la mise en œuvre de ce projet faisant une panoplie de revendications : « Ici nous disposons de 7 sites avec plusieurs variétés à savoir l’épinard, le gombo, la carotte, le chou, poivron. On a été utilisé comme des cobayes et maintenant après 3 mois, nous demandons qu’ils viennent physiquement constater ce qui se passe, qu’ils nous disent quel est l’objectif du projet face à ce qu’on traverse ici. Nous avons aussi besoin de savoir quel est la volonté réelle du projet » déclare-t-il.

Facebook Comments

Laisser un commentaire