Tchad: le ton des tchadiens a changé

0
1726

A travers les médias, les réseaux sociaux voire physiquement, la violence se lit dans les tons, post et des visages des tchadiennes et tchadiens. L’on se demande, pourquoi ce changement en ces derniers temps ? C’est difficile de comprendre ce changement de comportement des tchadiennes et tchadiens.

Si l’on écoute les différentes stations des radios que ce soit publique et privées, le ton reste le même. Dans les débats, les émissions radiophoniques le témoignage des tchadiens en dit long. Nous avons tenté de comprendre ce virement dans le ton mais nous ne sommes pas à mesure de discerner ce qui taraude les esprits du peuple.

Dans un premier temps, nous avons accusé les effets de la pandémie à coronavirus. Mais cette réponse ne convainc pas. Ce qui convient de noter ici en secundo, ce sont les temps qui ont changé. La peur a quitté les cœurs. Cela suffit de comprendre. Mais qu’est ce qui est à l’origine des agitations des tchadiennes et tchadiens ?

A l’origine, « on a tout compris !». Pour paraphraser un célèbre musicien ivoirien, « on a tout compris ». Ce qui veut dire que le peuple a compris qu’il faut un changement. Mais lequel ? Après trois décennies, le tchadien est mature si nous pouvons dire ainsi. Oui, ils ont compris que l’on ne peut pas voiler la face du soleil par la main. Même ceux qui ont mangé dans la même assiette pendant le temps de grâce ne s’aiment plus. C’est de l’apostasie.

Les gouvernants traitent les gouvernés des moutons. Les vieux de plus de 40 ans traitent des immatures les jeunes de moins de 40 ans. C’est changé. Faut-il une jeunesse qui ose et qui a de l’audace ou une jeunesse moutonnière? Une jeunesse qui suit et subit tout ?

Laisser un commentaire