Tchad : le scénario habituel pour l’école tchadienne

0
964

Les calendriers des examens nationaux sont connus depuis samedi dernier, les examens se dérouleront dès la première semaine du mois d’Aout. Un calendrier qui punit les candidats logés dans le Tchad profond.


Comme d’habitude, depuis quelques décennies, l’école tchadienne évolue des scénarii en scénarii pour sauver l’année et organiser les examens et concours.

Cette année en depit des grèves, le décès du président Marechal, Idriss Deby Itno a freiné le chronogramme des activités d’apprentissage dans quelques Provinces du pays. Raisons lesquelles, le ministère de l’éducation nationale et de la promotion civique déroulera les examens à partir du mois d’août 2021.

Un premier chronogramme

Selon le calendrier définit par les techniciens du ministère de l’éducation nationale et de la promotion civique, le concours d’entrée dans les cycles et filières d’enseignement technique et de la formation professionnelle (2nde, AB, BT, TI, 1ère année de BEP et CFTP) débuteront le lundi 2 août 2021. L’examen de sortie des maîtres communautaires des Écoles normales d’instituteurs le mercredi 4 au samedi 7 août 2021.

Le brevet de technicien (BT), le brevet de l’enseignement professionnel (BEP), le diplôme de fin de formation professionnelle (DFFTP) du jeudi 5 au mardi 31 août 2021. Le brevet de l’enseignement fondamental (BEF)  commence le lundi 9 au mardi 31 août 2021. Enfin, le baccalauréat du second degré : du lundi 16 au samedi 21 août 2021.

Les examens et concours d’autres départements ministériels sont  à déterminer.

Modification du calendrier

Réuni en plénière samedi 08 Mai dernier, les autorités ont ensemble décidé que le Brevet d’Etudes Fondamentales débute le 16 pour prendre fin le 21 et s’en suit le Baccalauréat qui lui débutera le 23 pour prendre fin le 28 pour les séries A4 et scientifiques, les techniciens iront jusqu’en septembre.


Pour le comité en charge de ces examens, le mois de Aout est propice par ce que l’école tchadienne a connu quelques moments de pause et aussi le récent deuil, c’est-à-dire le décès du Maréchal a mis tout aux arrêts sans exception les cours et les équipes du filmage de la carte biométrique qui doivent encore faire les tours à l’intérieur du pays.


Une raison qui ne fait pas cadeau aux élèves dans les zones reculées du pays qui seront pris par les travaux agricoles et seront contraint de se rendre en faisant des kilomètres dans les eaux pendant ces mois. Toutefois comme l’on a l’habitude de dire, pour avoir du succès il faut souffrir. De ce fait, ces jeunes doivent se préparer dès maintenant à affronter les examens tête haute et savourer la réussite.

Dassidi Luther

Laisser un commentaire