Tchad: Le REFAMPT se dote d’une feuille de route pour la marche sur Nairobi

0
142

A l’issue du premier colloques du réseau des femmes ministres et parlementaires section du Tchad tenu du 09 au 11 septembre à l’hôtel Hilton de N’Djamena, une feuille de route a été élaborée afin d’accélérer le processus du concept l’autonomisation des femmes dans les instances de prise de décision.

Cette feuille de route constitue pour le REFAMP/T un moyen de lutte et un moyen de combat pacifique pour vaincre et renverser les défis auxquels les femmes sont confrontées au quotidien de leur de vie.

L’élaboration de ce document a été une satisfaction pour la secrétaire exécutive du REFAMP/T, Loum Ndoadoumngué Neloumseï Elyse. Elle a indiqué qu’avec ce colloque, le REFAMP Tchad est sortie avec une ferme volonté afin d’acheminer la marche vers Nairobi. « En acceptant de nous approprier cette feuille de route, c’est de nous approprier une arme de destruction massif mais positive, pour apporter une contribution », a-t-elle dit.

Loum a interpellé ses sœurs à avoir une pensée régulière sur la mise en œuvre de l’élaboration de la présente feuille de route. « La mission qui nous incombe est lourde et perspicace. C’est une mission de plaidoyer de haut niveau. Et comme le plaidoyer est important pour le changement de comportement il sera aussi important pour le changement de mentalité », renchérit la secrétaire exécutive.

Dr Khalil Ardjoune, ministre de la femme a souligné pour sa part que le colloque a offert une occasion aux femmes tchadiennes de se prononcer, de s’exprimer et de poser le diagnostic en matière des engagements. Pour elle, ce cadre a permis aussi à la femme tchadienne d’exprimer toute sa volonté, sa détermination, ses convictions dans la nécessité d’une formation, de partage et surtout d’agir pour le changement.

Représentant la première dame du Tchad, la ministre de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, a rassuré l’assistance sur l’engagement des plus hautes autorités en faveur de l’autonomisation de la femme qui demeure une exigence. Elle s’est réjoui par ailleurs de la contribution des partenaires dans l’élaboration et la mise en œuvre de la feuille de route ressortie du colloque.

Pour elle, cette feuille de route constitue en même temps un défi et un espoir pour la réalisation complète des mesures contenues dans le plan d’action de la conférence internationale sur la population et le développement (CIPD).

« L’optimisation des énergies inexploitées des femmes fera atteindre les objectifs du développement durable », a fait remarquer la ministre avant d’inviter toutes les femmes tchadiennes à s’investir pour que la promotion de la femme préconiser par les réformes législatives soit totale. 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici