Tchad : le Président Idriss Déby Itno ouvre le 34e congrès de la conférence internationale des Barreaux

1
305


Le 34e congrès de la conférence internationale des barreaux (CIB) de tradition juridique commune est ouvert cet après-midi à l’hôtel Radisson Blu de N’Djamena. Le Président Idriss Déby Itno interpelle les avocats au respect strict de l’éthique et de la déontologie dans l’exercice de leur métier.

Ayant pour thème principal « Avocat, justice et sécurité en temps de crise », les avocats se plongeront durant trois (3) à ce 34e congrès, sur la problématique de sécurité en temps de crise. La CIB est une plateforme qui à pour objet de créer une structure de coopération entre les pays de tradition juridique commune pour mission d’aider les barreaux membres dans leur action.

L’acte des barreaux du Tchad s’il faut le rappeler, a été signé le 05 Novembre 1996 en promulguant la loi 33/PR/96/ portant création et organisation de la profession des avocats au Tchad. Le Bâtonnier de l’ordre des avocats du Tchad M. Athanase Mbaigangnon se réjouit de cette initiative et saisi l’occasion pour saluer les efforts de l’Etat dans ce sens, pour lui, ses efforts ne sont pas vains, et surtout que le nombre des avocats ne fait qu’augmenté « le barreau du Tchad a franchit le cap de la majorité. 23 ans aujourd’hui compte 176 avocats inscrits au tableau de bord, 77 avocats stagiaires, avec 32 femmes » selon ses propos très émouvants.

Le Bâtonnier Elie Elkaim, par ailleurs Président de la CIB, parlant de la liberté a vraisemblablement réveillé au cœur des participants leur véritable éthique. Pour lui, l’avocat est le porte parole de cette liberté, de cette parole qui ne vise pas à blesser, qui ne vise pas heureusement à injurier mais qui évidement n’est pas là non plus pour flatter. « Elle est là pour faire progresser, elle est là parce que nous avocats, sommes dans un positionnement social très singulier et privilégié parce que nous sommes des observateurs incroyables de la vie en société, parce que viennent nous voir toutes les catégories de la population d’une société et nous pouvons voir sous toutes ses coutures comment elle fonctionne ou dysfonctionne. Je suis convaincu que un juge indépendant bien formé ne dirait pas à un justiciable qui est assisté d’un avocat, viens me voir plutôt, laisse tomber ton beau parleur puisque de toute façon, c’est moi qui décide » a-t-il déclaré.

Le Président Idriss Déby Itno, avant d’officialiser cette conférence internationale des barreaux à tiré l’attention des avocats « le respect strict de l’éthique et la déontologie du patriotisme doivent guider toutes les actions, je vous exhorte donc à tirer le plus grand profit de cette rencontre »

Facebook Comments

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici