Tchad : le premier vol du hajj 2018 prévu au 4 août prochain
600 pèlerins tchadiens quitteront le 04 août prochain à destination de la Mecque en Arabie saoudite pour le pèlerinage de Hadj 2018. L’annonce est faite ce dimanche 8 juillet 2018 par le président de la Commission Permanente de l’organisation du Hadj et Oumra, le Général, Idriss Dokony Adiker à son bureau sis au quartier Résidentiel dans la commune du 2ème arrondissement de la ville de N’Djaména.
Il informe que, son service informatique a déjà enregistré et transmis en Arabie Saoudite, plus de 2000 passeports en vue de l’obtention des visas, les agences de voyage agréés continuent de recevoir des demandeurs de visa et la date limite de réception des dossiers est prévue pour le 15 juillet 2018.
Selon le programme établi pour le voyage, le Général, Idriss Dokony Adiker demande aux pèlerins de l’intérieur du pays d’être à N’Djaména au plus tard le mercredi 25 juillet prochain pour les formalités de départ et les dernières formations sur la pratique du Hadj. Deux vols sont programmés par jour, les quatre mille pèlerins seront répartis en groupe de 150 personnes.
Le président de la Commission Permanente de l’organisation du Hadj et Oumra rappelle aux pèlerins que le Hadj est un voyage de 45 jours et chacun d’eux doit prendre les dispositions en tenant compte de ce délai. « Nos pèlerins seront dotés des cartes informatisées et sécurisées pour leur identification, porteront aussi des bracelets aux couleurs de leur vol pour éviter les bousculades constatées lors d’embarquement à N’Djaména et à Djeddah », souligne-t-il.
Pour ce qui concerne la couverture médicale, cinq médecins et neufs infirmiers dont cinq femmes sont déjà mobilisés avec quatre ambulances équipées pour toute éventualité et l’équipe médicale est aussi dotée des blouses marquées du logo de la commission pour être identifiables de loin.
Toutes les dispositions sont prises pour que le hadj 2018 se passe dans les bonnes conditions et des mesures strictes ont été prises également pour la gestion des flux des pèlerins tchadiens résidant en Arabie Saoudite qui viennent habituellement squatter les tentes de vrais pèlerins, rassure le Général, Idriss Dokony Adiker. « Nous avons dénombré plus de 1000 pèlerins illégaux l’année dernière », ajoute-t-il.
Le président de la Commission Permanente de l’organisation du Hadj et Oumra demande aux pèlerins de respecter les consignes et l’ordre établi par la commission de Médine, à la Mecque, à Mina, à Arafat au Rajamath pour la réussite de ce hadj pour éviter les cas de disparitions des pèlerins.

Source:ndjemenaactu

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici