TCHAD : l’ATPAD célèbre la journée internationale de Tolérance

0
171

L’Action Tchadienne pour la Paix et le Développement Durable (ATPAD) a célébré ce 16 novembre 2022 la Journée internationale de la Tolérance. Sous le thème « La tolérance, vivier de la cohésion nationale ».

Cette journée a pour objectif le renforcement de la tolérance en encourageant la compréhension mutuelle entre les cultures et les peuples a indiqué Salzabo Dimougna, Président de la dite action.

Pour lui, le 16 Novembre de chaque année, la communauté internationale célèbre la journée internationale pour la tolérance avec des activités qui s’adressent à la fois aux établissements d’enseignement et au grand public.

Ce dernier martèle qu’en célébrant cette journée, l’ATPAD ne se limite pas seulement à l’aspect commémoratif de cette date, mais sonne l’alarme pour dire “attention” face à la montée de l’intolérance dans le pays.

Les tchadiens, poursuit-il longtemps caractérisés par une tolérance légendaire se verraient de plus en plus dans l’intolérance qui est un terreau fertile pour la croissance de toute forme de violence.

Salzabo Dimougna indique que pour continuer à jouir des vertus de la tolérance dans notre société, nous devons endiguer le spectre du chômage, l’aggravation des problèmes sociaux, la persistance des injustices et de façon générale, l’absence de certitude sont autant des facteurs qui incitent à la méfiance à l’égard d’autrui.

Pour finir, le président national de l’ATPAD constate que notre pays traverse une période assez particulière de son histoire. Et comme la marche du peuple ajoute-t-il, se caractérise par les incertitudes, nous devons en tant que différentes entités vivant ensemble nous surpasser et être tolèrant les uns et les autres.

Rappelons que l’assemblée générale a instauré cette journée par sa résolution 51/95 du 12 décembre 1996, faisant suite à l’année 1995 pour la tolérance proclamée par l’assemblée générale des nations unies à l’initiative de la déclaration de principes sur la tolérance de l’UNESCO adoptée un 1995.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.