Tchad: Lancement de recensement biométrique des fonctionnaires

0
1308

Le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence M. KALZEUBE PAYIMI DEUBET a lancé officiellement ce mercredi 11 novembre 2020 le Système Intégré de gestion des Finances publiques (SIGFiP) couplé à l’enrôlement biométrique des agents civils de l’Etat dans les locaux du Ministère des Finances et du Budget.


Le Ministre des Finances et du Budget M. TAHIR HAMID NGUILIN a dans son allocution relevé que cette cérémonie de lancement du SIGFiP « constitue l’aboutissement logique d’un exemple réussi de coopération sud-sud . En effet, le 25 octobre 2019, nous avons signé ici même au sein du Ministère des Finances et du Budget un mémorandum de coopération en matière de gestion des finances publiques par l’échange d’information, de moyens techniques et d’experts entre le Ministère des Finances et de la Planification Économique de la République du Rwanda et le Ministère des Finances et du Budget de la République du Tchad. Cette coopération cible entre autres les domaines de la réforme de la gestion des finances publiques ; le système intégré de gestion des finances publiques ainsi que la gestion du personnel de l’Etat et de la masse salariale ».


Le Ministre de la Fonction Publique M. ALI MBODOU MBODOUMI quant à lui a souligné que le SIGFiP permettra la production des actes administratifs. Par conséquent un motif de satisfaction dans la production des actes et une meilleure gestion des carrières des agents civils de l’Etat.
Il a aussi exhorté tous les agents civils de l’Etat à se faire enrôler. Car cette opération contribuera à la sécurisation définitive du fichier de la solde et des agents civils de l’Etat. `


Le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République ne s’exprimant sur les bénéfices qu’offre le SIGFiP s’est exprimé en ces termes : « Si la bancarisation des salaires des Agents de l’Etat est devenue aujourd’hui une réalité dans notre pays, l’enrôlement biométrique ainsi lancé va permettre aux fonction et contractuel de l’Etat de sécuriser leur rémunération, d’être proche de leurs domiciles financiers, d’éviter les interminable attroupement et d’éviter les longues fils d’attente devant les Établissements Bancaires ».

MFB

Facebook Comments

Laisser un commentaire