Tchad : la reprise des cours est effective à N’Djamena

0
157

Confinés pendant plusieurs mois, les élèves et étudiants ont repris le chemin de l’école et université ce 25 Juin. Cette reprise se démarque et s’effectue dans des conditions très délicates et exceptionnelles suite à la pandémie du coronavirus qui persiste encore au Tchad.

Sur toute l’étendue du territoire, les établissements ont pris les mesures nécessaires pour permettre aux élèves et étudiants de faire les cours. À N’Djamena c’est une course pour sauver l’année qui se dessine.

Une touche particulière au lycée Félix Eboué qui a inondé ses murs des messages de sensibilisation afin de mieux informer les élèves sur les gestes barrières et consignes d’hygiène pour barrer route à la propagation du virus à Corona.

En dehors de cette nouvelle idéologie, les lycées disposent suffisamment des dispositifs de prévention contre la Covid-19; des dispositifs de lavage de mains, des masques et des savons.

Un tour dans quelques lycées et universités de N’Djamena fait constater le respect à la lettre des mesures barrières.

Quand aux élèves,ils sont satisfaits de cette reprise qui leur permettra valablement de boucler l’année en beauté  » je suis contente parce-qu’on a repris avec les cours et j’espère que tout ira bien pour que le BEF se déroule dans des très bonnes conditions d’ici un mois », selon les propos d’une élève du Lycée Royal.

Même constat dans d’autres lycées de la capitale, le respect strict des mesures barrières est apprécié.

Lycée Synergie;

Lycée Djiguel ;

Lycée Fontaine ;

Lycée Gabriel Lisette…

Par contre dans certains lycées publics, le nombre pléthorique des élèves rend un peu difficile les contrôles d’accès aux salles de classe « Ici, les élèves viennent en masse et sa perturbe un peu, et vu leur nombre, il n’est pas facile de travailler de manière simultanée pour pouvoir faire entrer les élèves en classe » déclare un surveillant du lycée d’Habena.

Des établissements disposant des thermoflash ont pu tester les élèves avent l’accès aux salles.

Dans les universités, ce sont quelques séances de formation sur les mesures barrières et consignes à respecter qui ont été à l’ordre du jour. L’université Emi-Koussi et Hec-Tchad ont ont fait la preuve.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici