Tchad : la reprise de la construction d’une tranchée cernant la capitale inquiète la population

0
326


Au moment où le Tchad cherche à organiser un dialogue national inclusif pour mettre un terme aux crises politico-militaires qui ont sapé le développement de ce pays depuis son accession à la souveraineté internationale, le gouvernement tchadien a commencé de nouveau à creuser la tranchée initiée par le président Idriss Déby Itno, juste après l’attaque rebelle sur la capitale en 2008.


Cette tranchée avait été réalisée à l’époque pour protéger la capitale tchadienne d’une éventuelle attaque rebelle. Pourquoi les autorités reprennent la construction de cette tranchée 13 ans après ? Redoute-t-elle une nouvelle attaque sur la capitale ? Rien n’est moins sûr. La reprise de la construction de cette tranchée entreprise depuis deux jours dans le secteur du quartier Arada, vers la sortie ouest de la capitale, inquiète la population riveraine.


Une descente effectuée ce mardi sur le lieu nous a permis de nous rendre à l’évidence que la reprise de la construction de cette tranchée fait planer dans l’esprit de cette population que quelque chose se trame contre la capitale. La population imagine le pire et craint d’être éventuellement prise en tenaille sous les feux de deux protagonistes se disputant la conquête du pouvoir par la force des armes au lieu de la voie des urnes. Ce qui a conduit certains habitants à prendre des mesures préventives, notamment à quitter dans la précipitation ce quartier appelé Arada afin d’éviter une seconde attaque rebelle sur la capitale tchadienne.


« Le fait de reprendre la construction cette tranchée longue de plusieurs mètres expose dangereusement nos enfants qui risqueraient de perdre leur vie et expose une partie de la population à la merci de l’ennemi. La construction de cette tranchée nous oblige à faire un long contournement avant d’atteindre la ville », affirme un riverain.


« Si une personne âgée tombe dans cette tranchée, il sera pratiquement difficile de l’extraire vivante », renchérit un habitant.


Le projet de construction de cette tranchée qui est scellé depuis plusieurs années et le départ ces derniers jours de plusieurs colonnes de l’armée tchadienne semble augurer un lendemain obscure pour le peuple tchadien qui espère beaucoup de ce dialogue national pour repartir sur une nouvelle base très solide de la démocratie et de l’État de droit.

Alwhidainfos

Laisser un commentaire