TCHAD : LA RENTRÉE SCOLAIRE EST-ELLE EFFECTIVE DANS LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS ?

0
608

Les établissements publics ouvrent leurs portes pour cette nouvelle rentrée scolaire 2018 – 2019 sur toute l’étendue du territoire. A N’Djamena, le constat reste toujours amer malgré les reprises des activités administratives.

Quatre jours après la signature de l’accord entre le gouvernement et la plateforme syndicale revendicative pour la suspension de la grève jusqu’en janvier prochain, les cours ont officiellement repris ce matin 29 octobre pour une durée de deux mois. Du Lycée d’Enseignement Technique Industriel de N’Djamena ainsi que le Lycée de la Concorde en passant par le Lycée Félix Éboué et le Lycée d’Enseignement Technique Commercial, le constat reste le même. Remplis des élèves à majorité sans tenue, le corps enseignant a tenu promesse en étant lui aussi au rendez-vous dans les différents établissements.

Pour le proviseur du Lycée d’Enseignement Technique Commercial de N’Djamena, 11 salles de classes ont pu être consommé par les enseignants dès ce premier jour et toute l’administration est à son effectif total. Il ajoute que, bien que le syndicat a été très clair sur la durée de la suspension de grève juste pour deux mois, l’espoir renait déjà en tout le monde et il croit fermement que les choses iront pour le mieux à long terme, par contre, l’aspect des inscriptions et d’autres détails ne sont pas de rigueur en ce moment, a- t-il souligné.

A contrario, les élèves eux, relatent que « les enseignants ne sont pas là et nous sommes obligés de rester dehors attendre ». Le climat reste toujours timide mais le compte à rebours est lancé.

Allaramadji Innocent

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici